Partagez | 
 

 [Quête] Sur la route de la foire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Völva


avatar


Date d'inscription : 12/12/2015
Messages : 118

MessageSujet: [Quête] Sur la route de la foire   Mar 12 Juil - 22:20

Helgi Sindrisson tira sur sa tunique délavée, bombant un torse qui laissait voir ses côtes. Cette fois c’était la bonne et il aurait bientôt assez pour aller chatouiller les filles pas farouches qui hantaient les abords de la foire. Il fallait dire que depuis qu’il avait rejoint l’équipe de Raenin le Fourbe, les choses s’étaient nettement améliorées pour lui. Déjà, il mangeait. Pas toujours à sa faim parce que le chef n’aimait pas trop les grandes gueules et que les punitions tombaient toujours là où ça faisait mal mais c’étaient les risques du métier et une soirée au pain était toujours mieux qu’un couteau en travers de la gorge, si on voulait son avis. Et même si on ne le voulait pas d’ailleurs, Helgi Sindrisson n’étant pas du genre à la fermer, d’où le pain.

Quelque chose lui frappa la caboche, l’obligeant à lever les yeux. Perché dans l’arbre, c’était l’écureuil. Il était tout petit, tout gris et il avait les yeux dans tous les sens mais s’il sentait fort sous le vent, c’était un grimpeur né et ses iris avaient beau se dire merde l’un à l’autre, sa vue était plus affutée encore que ses doigts étaient crochus.

« Rebaisse toi imbécile, tu vas nous faire repérer ! »

« Oh, c’est bon, tu vois bien qu’y a personne, ça me fait chier ces heures de planques »

« Si tu t’étais pas plaint de la soupe, t’y serais pas alors ta gueule. »

« Quoi, t’es pas d’accord ptet que Sindri il en avait double juste parce qu’il a regardé l’cuistot d’un œil mauvais quand c’est qu’il avait pas assez de viande dans sa louche ? »

« Moi j’me la ferme et j’ai pas d’ennuis avec le chef, ta gueule »

« Planqué va » Une nouvelle pomme de pin lui atterrit sur le crâne

« Ta gueule j’te dis, j’vois quequ’chose. »

« Ta mère avec le reste de la troupe ? »

« Mais la ferme, cache toi et tente de rester tranquille. V’la-t-y pas qu’y a des pigeons qui débarquent. »

« Combien »

« J’saurais pas te dire, y a au moins un canasson vu la poussière, même ptet plus. Y sont bizarre. T’as une fille, elle est blonde que si on l’attrape, j’veux être le premier d’sus pis un gars genre jeune a qui on a donné une épée pour la première fois. Et un vieux, mais vieux mais j’lui fais pas trop confiance au vieux et un autre vieux qu’est pas mieux. J’peux pas tellement voir plus. »

« Quatre personnes donc ? »

« Si tu l’dis l’épi, quatre, dix-huit, deux c’est comme tu veux. Tu vas l’prévenir le Fourbe ou tu continues à te compter les poils de barbe ? »

***

Ce n’est pas encore le soir bien que le déjeuner ne soit déjà plus qu’un souvenir pour vous. Au-dessus de vos têtes, des nuages noirs cachent le soleil, donnant à l’atmosphère quelque chose de vespéral. Les chevaux, agacés par les mouches volant bas, semblent s’agiter sur le sentier. Devant vous, une forêt, tout ce qu’il y a de plus banal et un sentier qui le traverse. Pas de bruits d’oiseaux mais, vu la moiteur du temps, rien de plus normal. Certes, il y a des rumeurs de brigands dans ses bois mais vous en avez vu d’autres…non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stigandr.forumactif.org
Alask Logvaar


avatar


Date d'inscription : 16/05/2016
Messages : 69
Age du personnage : 29
Divinité protectrice : Loki
Pouvoir : Métamorphose puma

MessageSujet: Re: [Quête] Sur la route de la foire   Mer 13 Juil - 16:56

Perché sur le dos de Loup, son hongre, Alask scrutait les alentours, emmitouflé dans sa cape noire malgré la chaleur naissante.
L'équidé agitait souvent la tête et battait l'air de sa queue, l'air visiblement agacé par les mouches. Le cavalier aussi ne semblait pas ravi de cette invasion soudaine, son visage était sombre, les sourcils légèrement froncés. Le ciel nuageux ne ravivait pas non plus son expression qui en était devenue presque lugubre, voir fantomatique.
D'un geste lasse, il se gratta la mâchoire et agita la main devant lui pour faire partir les mouches. Al' n'avait pas vraiment envie de parler, il resta donc droit sur sa monture, le regard vif mais sévère, à la recherche de la cible tant convoitée de sa quête. Malheureusement, il ne voyait rien. Poussant un soupir, il détourna son regard de l'horizon morne, priant tout de même pour pouvoir profiter d'un temps bleu lors de l'après-midi.
Le sentier sur lequel le petit groupe d’aventurier avançait n'était guère joyeux. Un silence pesant opprimait l'atmosphère et la vision de ce chemin s'enfonçant dans la forêt lui faisait penser à un mauvais rêve. Une bouche béante dans laquelle il allait, inéluctablement, tomber. Afin de se soustraire à cette vision sans joie et quelque peu sinistre, il promena son regard céruléen sur ses compagnons de quête. Il y avait là un compère clanique : le vieux mais imposant par sa présence, Hjalmar. L'assassin borgne et lui n'avaient jamais eu l'occasion, depuis l'arrivée du chasseur, d'avoir une véritable discussion. Il connaissait sa réputation au sein du clan et s'était afféré à l'analyser lorsqu'il se trouvait en sa présence. Il avait donc pu noter son allure un peu intimidante et son caractère froid malgré son talent en tant que professeur de son art dont il avait entendu parler. Alask avait également pu noter un détachement par rapport au reste du clan et une singularité qu'il ne saurait expliquer.
Le cavalier étouffa un bâillement intense du plat de sa main et regarda les deux autres aventuriers. Il y avait donc une jeune femme aux cheveux blonds, les yeux bruns... du moins, de ce qu'il avait aperçu et un vieil homme au visage hersé, sillonné de rides et de cicatrices. Sûrement était-il plus jeune qu'il n'en avait l'air. Les deux avaient un corps plutôt musclé, une attitude fière et droite, surtout émanant de la jeune femme alors que son compère semblait un peu plus fatigué par le poids de la vie. Cependant, il ne doutait pas de sa force physique au vu de ses muscles apparents au niveau des bras et des armes qu'il détenait.
Toujours pas décidé à parler, il fit craquer un peu ses épaules et se redressa fièrement sur son cheval, résolu à mener à bien sa quête...

_________________

“Avec mes yeux tous délavés qui me donnent un air de rêver, moi... Qui ne rêve plus souvent.”
G.Moustaki




by Kate-n-bd with her agreement
Celtic Song :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmar Thorbjörn


avatar


Date d'inscription : 01/03/2016
Messages : 171
Age du personnage : 47 ans
Divinité protectrice : Skadi
Pouvoir : Une ouïe sur-développée, conçue pour la chasse !

MessageSujet: Re: [Quête] Sur la route de la foire   Mer 24 Aoû - 21:13

A peine sortit de sa tente le vieille assassin avait déjà envie de partir. La sensation de jouer un rôle en permanence peut-être? La sensation d'être qu'un pion dans un vaste échiquier. Les tête de ses apprentis qui étaient tout à la fois haineuse et remplit d'une certaine crainte. Tout le monde sans exception avait l'air de le mépriser et le regarder de travers. Les rares fois qu'on lui adressait la parole c'était pour des obligations dont il aurait aimé pouvoir se soustraire.  Bref, il avait besoin de prendre l'air. Sans consulter personne il prit son cheval et commença a partir. C'était sans compter le pire fléau de l'univers. La völva avait dû être bourré le jour où elle avait inventé ce concept : "Le fayot". Celui-là était soit extrêmement stupide soit un assassin qui réduirait à long terme le clan de la nuit en esclavage grâce à sa ruse. Hjalmar hésitait. Quand il vit son professeur partir celui-ci s'enquit d'abord d'où il allait. L'assassin ne prit même pas la peine de répondre. Il poussa juste un grognement. Loin d'être convaincu que parlait à son mentor était une mauvaise idée il continua.

-Vous savez qu'il y a des bandits dans les environs?

-Rien à faire!

-Vous êtes sûr? C'est le plan parfait pour passer aux travaux pratiques.

Il fallait bien le reconnaitre, le vieil homme dû prendre sur lui pour garder son calme et ne pas s'étouffer avec sa propre salive. Il était bête ou quoi? Il voulait se faire trancher la gorge par ses petits camarades? Il savait au moins où il était lui? Il fallait le sauver ce malheureux. Maudit soit cet espèce de romantisme à la noix autour des assassins.

-Certes, mais attaquer un camps de bandits c'est quand même autre chose qu'un champs de bataille. Puis vous n'avez pas encore d’expériences pour ce genre de bêtises. Bon écoute, je verrai sur le  retour si vous avez bien fait vos travaux pratiques à la foire.

Puis sans dire un mot de plus il partit, enfin! La liberté! Plus tard, il se demanda si c'était pas un coup monté de ces apprentis pour pouvoir l’assassiner en pleine opération et avoir un prétexte tout trouver à sa disparition.  Il n'empêchait que la völva était sacrément bourré aujourd'hui. Non seulement il trouva la mise à prix totalement par hasard graver sur un tronc d'arbre près d'un village, mais en plus il tomba sur pas moins de 3 abrutis qui voulait aller combattre des bandits... Il les salua tous les uns à la suite des autres au fur et à mesure des rencontres. Il se demandait vraiment comment une tel bande pouvait arriver à se compenser sans exploser en moins de quelques secondes. Hjalmar décida de les suivre... Juste pour voir ce que ça allait donner. Puis la völva insister un peu trop aujourd'hui, il se demandait vraiment ce qu'avait fait ces bandits pour mériter ce sort!


-Bonjour, Je suis Hjalmar. Qu'on fait ces bandits pour que vous vous intéressiez de si près à leur sort? Hormis la récompense héhé. On a tous un intérêt secret dans ce genre d'affaire. Je sais bien qu'ils ne sont guère apprécier mais une telle expédition contre eux me laisse perplexe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulfskarn Bjarnsson


avatar


Date d'inscription : 16/05/2016
Messages : 37
Age du personnage : 46 ans
Pouvoir : Double-vue justicière

MessageSujet: Re: [Quête] Sur la route de la foire   Mer 31 Aoû - 17:42

Ulfskarn chassa de la main une goutte de sueur perlant de son arcade sourcilière. La moiteur des lieux lui donnait l'impression de baigner dans sa sueur. Il tâchait autant que possible d'ignorer les insectes voletant devant ses yeux, tandis que Stig s'évertuait à gober les mouches les plus aventureuses. Au moins son chien avait l'occasion de répliquer maintenant que sa muselière pendait à la ceinture de son maître. Le nocturne n'avait pas voulu prendre de risques : dès qu'ils avaient quitté les prémices de la civilisation pour se jeter sur la route, il avait apprêté son chien à l'épreuve.

Le groupe s'était formé très naturellement : la mise à prix avait attiré du monde, curieux et autres. Finalement, ceux qui étaient restés avaient décidé d'unir leurs forces contre les bandits. Ils étaient quatre : lui, le jeune homme au visage si blanc sous des cheveux si noirs, la jeune guerrière armée d'une belle épée et le vieux borgne aux questions étranges. Ulfskarn se remémora cette fameuse question qui lui avait valu un instant d'incompréhension. Un intérêt secret ?

"Je ne vois pas ce que tu cherches à signifier par là, vénérable. Les intérêts connus de tous sont, bien sûr, la récompense, mais également la satisfaction d'amener la justice de Tyr sur ceux qui pensent pouvoir jouer les charognards en toute impunité."

Et d'ajouter à son nom un acte d'honneur ? Le fils de Bjarn préféra ne pas donner raison à celui qui les avait rejoint malgré cela. Maintenant, après un long moment de marche, le silence s'était installé entre eux, chacun étant occupé à scruter la route, chasser les insectes ou bien se perdre dans ses pensées... Pour Ulfskarn s'était d'ailleurs un peu des trois !

Il marchait en bordure de la route, Stig à son flanc et scrutait tranquillement les alentours ainsi que ceux qu'il accompagnait. Le premier à retenir son attention avait bien évidemment été ce vieil homme particulier. Il possédait un comportement pour le moins unique et changeant et s'était abstenu de répondre à sa propre question jusqu'ici. Hormis cela, il ressemblait à un vieux combattant capable de botter le derrière d'un petit groupe de bandits pour une semaine à l'auberge, et il n'y avait donc là rien d'alarmant.

Ensuite, ce fut celui qu'il prenait pour un maître, quelqu'un d'important. Bien naïvement, c'était le cheval sur lequel il progressait qui suggérait à Ulfskarn cela, lui-même n'ayant jamais eu assez de biens à troquer pour acquérir et entretenir une telle bête. Le jeune possédait un charisme involontaire et brut, et ce genre de regard qui gagnerait en intensité avec les épreuves de la vie. Il était encapé jusqu'au bas des bottes et ne s'était pas fendu d'un seul mot depuis le début du périple. Le dresseur n'était cependant pas homme à le juger : lui-même n'ayant pas grand chose à dire actuellement.

Enfin, la guerrière semblait tout droit sortie d'un noble poème scaldique. Jeune, belle et bien faite et maniant l'acier, elle allait au-devant de sa quête avec une fierté bienvenue. Ulfskarn s'était retenu de trop s'attarder sur ses charmes féminins pour mieux scruter ce qui faisait d'elle une aventurière, et il avait hâte de la voir manier son arme en plein combat.

Voilà bien longtemps que le nocturne n'avait pas partagé sa route avec autre chose que sa bête, et il avait eu peur d'être fort maladroit dans l'art des discussions banales qui remplissent le temps. Fort heureusement leur alliance ne semblait pas reposer sur un besoin de communication. Vu comme ça, on pouvait deviner que chacun allait accomplir son devoir et se séparer des autres une fois le butin partagé (d'une manière ou d'une autre), ce qui convenait aux plans du dresseur : il avait hâte de pouvoir se rendre à la foire avec de quoi obtenir un autre chien à entraîner.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stigandr.forumactif.org/t93-ulfskarn-bjarnsson
Alask Logvaar


avatar


Date d'inscription : 16/05/2016
Messages : 69
Age du personnage : 29
Divinité protectrice : Loki
Pouvoir : Métamorphose puma

MessageSujet: Re: [Quête] Sur la route de la foire   Mar 15 Nov - 17:51

Rien à l'horizon, toujours rien. La quête en était devenu presque ennuyante... Mais Alask s'était fait surprendre bien trop souvent par l'inattention pour retomber dans le piège une autre fois. Il redressa un peu son dos qui s'était légèrement courbé et jeta un coup à Argal. Ce dernier trottinait à ses cotés, la truffe collée au sol. S'il n'avait rien repéré pour le moment, tous pouvaient être tranquilles, d'autant plus qu'un autre chasseur canin était présent.
Par ailleurs, Al' s'étonna de ne pas voir d’interaction entre les deux. Il n'y avait pas eu un seul gramme d'animosité ni d’intérêt envers l'un-l'autre. Quoiqu'il en soit, il valait mieux ça qu'une bagarre.
Finalement, le silence, auquel le dragon ne faisait plus attention, se brisa, lui faisant dresser l'oreille.

<< Bonjour, Je suis Hjalmar. Qu'on fait ces bandits pour que vous vous intéressiez de si près à leur sort? Hormis la récompense héhé. On a tous un intérêt secret dans ce genre d'affaire. Je sais bien qu'ils ne sont guère apprécier mais une telle expédition contre eux me laisse perplexe. >>

Tout d'abord, le jeune homme s'étonna que ce fut le vieux qui engagea la discussion mais, après réflexion, aucuns de ses compagnons de quête n'avaient le profil pour cette tâche. Même la belle nordique n'avait pipé mot pour le moment et ne semblait pas décidée à changer les bonnes habitudes. Pourtant, ce ne fut pas la prise de parole qui le surpris le plus mais bien ce qu'il dit.
Un intérêt secret, autre que l'argent ? Hum... Est ce que, au sein du groupe, certains auraient déjà eu affaire personnellement avec les bandits ?  
Somme toute, ce fut l'autre vieux qui enchaîna avant même qu'Al ai songé à une possibilité de réponse.

<< Je ne vois pas ce que tu cherches à signifier par là, vénérable. Les intérêts connus de tous sont, bien sûr, la récompense, mais également la satisfaction d'amener la justice de Tyr sur ceux qui pensent pouvoir jouer les charognards en toute impunité.>>

Il y avait, dans ses dires, les notions de justice et d'honneur. Rien que ne parla réellement au chasseur. Pour ainsi dire, seul l'argent l’intéressait et peut être aussi l'aventure. Qui sait ce qui se passe derrière les prunelles glacées du jeune homme?

_________________

“Avec mes yeux tous délavés qui me donnent un air de rêver, moi... Qui ne rêve plus souvent.”
G.Moustaki




by Kate-n-bd with her agreement
Celtic Song :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmar Thorbjörn


avatar


Date d'inscription : 01/03/2016
Messages : 171
Age du personnage : 47 ans
Divinité protectrice : Skadi
Pouvoir : Une ouïe sur-développée, conçue pour la chasse !

MessageSujet: Re: [Quête] Sur la route de la foire   Dim 20 Nov - 11:06

La discourt de l'autre vieux de la bande le fit rire aux éclats! Il n'y avait étrangement aucune moquerie dans ce rire. Hjalmar était même plutôt heureux d'avoir eut une réponse comme celle-là, étrangement il avait toujours eut du respect pour les cinglés qui croyaient en des trucs impossible a appliqué! C'était sûrement parce que ça le changeait grandement de d'habitude. Cependant il avait conscient que seul un fanatique de Tyr ou d'une autre divinité qui avait tendance a être embêtante pour la profession pouvait répondre quelque chose comme ça. Il prit donc soin de ne pas trop en révélé. Avec un peu de malchance, l'autre vieux en savait déjà beaucoup plus qu'il ne le voulait lui-même.

-Si vous croyez vraiment a ce que vous dite je vous félicite, les hommes de votre tempe sont rares et précieux. Vous faites juste un peu concurrence aux chasseurs de primes comme moi, mais personnellement je vous en tiendrai pas rigueur.

Pour une fois, Hjalmar eut un petit sourire qui n'avait rien de sadique ou d’inquiétant. De bonne humeur il continua sur sa lancée et se mit en tête de questionner tout le monde. La jeune femme ne l’intéressait pas le moins du monde, il était persuadé qu'à la moindre occasion elle retournerait dans les jupes de sa mère. Le jeunot en revanche était beaucoup plus interessant, en effet, il n'avait pas dit un seul mot. Il avait pas tenu compte des usages en rigueur dans ce genre de situations (comme un peu tout le monde ici en fait.).


-Et toi, tu dois être bien sage pour éviter tout conflits avec les membres de ton groupe... ou un désinterré total qu'en sais-je. Fait attention, un jour ton mutisme te jouera des tours. Le nombre d'individus qui te donneront des intentions que tu n'as pas seront considérables...


Son ton ne sonnait pas comme une menace, mais comme une simple remarque. Il se rendit compte que comme presque tout les propos ses phrases pouvaient être très mal interprétées. Puis il se tue, de toute façon il était bien conscient que la moitié de ses paroles avaient dû pas être écouter, mais ils s'en moquaient. S'ils n'avaient pas envie de connaitre la vie alors tant pis pour eux. ça allait être encore a lui de sauver tout le monde il le sentait... Et pourtant ils lui cracheraient sûrement tous dessus dès qu'il aurait le dos tourné. Vie de chien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alask Logvaar


avatar


Date d'inscription : 16/05/2016
Messages : 69
Age du personnage : 29
Divinité protectrice : Loki
Pouvoir : Métamorphose puma

MessageSujet: Re: [Quête] Sur la route de la foire   Dim 26 Mar - 18:47

Trois claquement de sabots et quelques paroles échangées plus tard, voilà que l'un des deux guerriers, Hjalmar, lui adressa la parole.

<< Et toi, tu dois être bien sage pour éviter tout conflits avec les membres de ton groupe... ou un désintérêt total qu'en sais-je. Fait attention, un jour ton mutisme te jouera des tours. Le nombre d'individus qui te donneront des intentions que tu n'as pas seront considérables... >>

Sage ou bien désintéressé ? Sûrement aucun des deux. C'était le temps et l'atmosphère qui inspirait son mutisme et si ce dernier donnait aux étrangers une certaine méfiance ce n'était pas son affaire. L'attitude parlait déjà bien assez à la place des mots. Cependant, il était vrais que tous ne se fiaient guère plus à l'attitude qu'aux dires. Alask y réfléchirait plus tard sans aucuns doutes et peut être reviendrait-il sur ses principes.

<< Vous avez sans doutes raisons... >> Souffla le jeune homme tout en humidifiant ses lèvres gercées. << Vous, quelles intentions m'auriez vous donné ? >>

A ces mots, il lui adresse un regard neutre, ni chaleureux ni antipathique, peut être un peu curieux. A ses cotés, Argal claquait des mâchoires en essayant de gober les mouches autour de lui mais il s'arrêta soudainement, le nez au vent.
Il avait senti quelque chose et au vu de sa position, ce n'était l'odeur d'une proie animale... Mais peut être bien celle d'un humain. Voir plusieurs.

_________________

“Avec mes yeux tous délavés qui me donnent un air de rêver, moi... Qui ne rêve plus souvent.”
G.Moustaki




by Kate-n-bd with her agreement
Celtic Song :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmar Thorbjörn


avatar


Date d'inscription : 01/03/2016
Messages : 171
Age du personnage : 47 ans
Divinité protectrice : Skadi
Pouvoir : Une ouïe sur-développée, conçue pour la chasse !

MessageSujet: Re: [Quête] Sur la route de la foire   Dim 2 Avr - 11:27

Le vieux se disait qu'il était avec des cinglés et des inconscients. Il ne savait même pas lui-même pourquoi il s'était embarqué là-dedans. Cependant la réponse du type semblait trop louche pour être vrai. Ou alors c'était un jeune sans éducation, il aurait envoyé une de ses recrues vite fait au casse pipe ou allait trouver un autre métier avec des résultats aussi médiocre. Il continua donc joyeusement et sorti de manières brutes et sans mentir pour une fois.

-Tu me sembles bien trop louche pour être une véritable menace. Les gens les plus retords ne sont jamais qui l'ont crois. Ils sont bien plus malin que toi et moi réunis.



Puis Hjalmar se tut, il avait compris que la conversation risquait d'être laborieuse avec des gens comme ça. Il allait donc se morfondre pour me se fondre dans le paysage. Il avait vraiment hâte de tuer ces bandits, prendre ce qui lui revenait de droit et repartir. Même ses apprentis commençaient à lui manquer. Après tout la haine qui lui vouait était une forme d'échange pas si malsaine que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Quête] Sur la route de la foire   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête] Sur la route de la foire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En route pour la foire (PV Mei)
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Foire d'Eghezée avec rassemblement vieux tracteurs 14 Août 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stigandr - le forum RPG fantasy nordique ! :: Clan des Plaines :: Les plaines-
Sauter vers: