Contexte
« Au commencement des siècles, quand Ymir s'établit, il n'y avait rien, ni sable, ni mer, ni froides ondes ; de terre point n'y avait, ni de ciel au-dessus, seul le vide béant et d'herbe nulle part…*

- Eh blanc-bec ! On la connaît ta rengaine, on le sait comment il est né le monde ! Et tu sais quoi ? On s’en fout !

Quelques approbations et rires gras s’élèvent à la table du vieux pêcheur, quelques regards courroucés ailleurs, mais la plupart des convives du Poulet farci "s’en fout" effectivement, et de cette intervention aussi d’ailleurs. Les gens sont habitués au brouhaha, aux poètes de passage, aux mineurs fatigués et aux explorateurs couturés. Les apostrophes y sont courantes, les bagarres à peine moins. Un musicien si jeune que c’est peut-être sa première performance loin des yeux de son maître n’est pas une attraction digne d’intérêt.

- Moi je vais vous dire comment on est arrivés ici après la création du monde, c’est pas mieux ?

Le jeune scalde repose son instrument, un sourire dépité aux lèvres. Non, ce n’est pas mieux, le barbu aux traits usés par le soleil et le vent n’a pas besoin de chanter ses histoires pour se coucher le ventre plein, mais les dons de Bragi ne lui permettront jamais de sortir d’une bagarre indemne. Il effectue donc un large geste du bras pour lui laisser la parole, et l’homme se racle bruyamment la gorge.

- Au début y avait les clans. Pas les mêmes qu’aujourd’hui hein. On parle plus de leurs noms, sauf pour les cérémonies du Jour du Naufrage. Y avait des tas de clans, des petits, des grands, des guerriers, des pacifiques, des où tout ce qui comptait c’était les vaches et le blé. Enfin c’était loin, c’était grand, c’était vert, et comme ici on pouvait pas naviguer en mer sans se faire bouffer par un de ces foutus serpents, mais on avait du métal. Des rivières de métal ouais, à plus savoir qu’en faire. Des pièces, des bijoux, des outils, des maisons même, des palais entiers de métal pur !

Le poète secoue doucement la tête, et la lumière de la cheminée joue à enflammer ses mèches blondes. Il est déjà consterné alors que l’histoire n’a même pas commencé. C’est pourtant l’opinion commune que vient d’énoncer le barbu. Lui qui a appris les anciennes sagas sait qu’il n’en est rien : sans doute y avait-il autant de métal là-bas qu’ici, et certainement pas de palais d’or et de fer. Il n’y avait simplement pas de petites pestes promptes à en subtiliser le moindre éclat. Machinalement, le jeune homme glisse une main possessive sur l’amulette à son cou : les vermines peuvent sentir le métal à des kilomètres. A présent que le mot magique de métal a attiré l’attention des tables les plus proches, la voix du pêcheur se fait plus basse, plus mystérieuse. La suite ?


Concept
Stigandr est un forum RPG à l'univers inspiré de la Scandinavie médiévale et de ses mythes. La principale originalité du contexte du forum est que l'Eyland, l'île où se déroule le jeu, est un endroit où le métal est extrêmement rare et précieux, obligeant ainsi habitants et joueurs à user de leur imagination pour contourner ce manque. La magie est présente sous la forme du pouvoir que détient chaque individu ou presque, mais elle n'est en aucun cas au centre du jeu.

Une place importante sera dévolue à l'exploration et à la politique, mais nous voulons que tous les joueurs se sentent à l'aise sur le forum, y compris ceux qui veulent juste développer leurs personnages sans se préoccuper de ces deux aspects.

Les joueurs de tous niveaux sont les bienvenus, pour peu qu'ils soient motivés pour écrire et partager de bons moments tous ensemble !


Prédéfinis


Liens utiles


Statistiques
Bienvenue sur Stigandr ! Le forum a officiellement ouvert ses portes le 29 février 2016, et regroupe d'ores et déjà personnages qui ont vécu péripéties au cours de aventures. Ils vous attendent avec impatience !

Pour une plus grande précision, ces statistiques sont mises à jour automatiquement, ce que vous voyez reflète donc l'état actuel du forum.


Nos partenaires coups de cœur


© By A-Lice sur Never-Utopia