Partagez | 
 

 Svenja Nordhaldóttir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Svenja Nordhaldóttir   Lun 16 Mai 2016 - 12:32



Svenja Nordhaldóttir



Informations
☩ Âge : 17 ans
☩ Clan : du vent
☩ Métier : Teinturière, pour l'instant
☩ Divinité protectrice : Bragi
☩ Pouvoir : Perception des souvenirs
Il se déclenche uniquement s'il y a un contact physique avec un être vivant et dévoile le ressenti et la vision plus ou moins abstraite d'un souvenir de celui-ci. L'opération est plus aisée et moins fatigante avec un animal ou une plante plutôt qu'avec un Homme. Svenja ne parvient pas réellement à orienter le contenu du souvenir en question.
☩ Signes particuliers :
Elle a toujours sur elle un galet peint de vert dans une petite poche de cuir, accroché à sa ceinture.
☩ Prédéfini ? Non
☩ Avatar by Source inconnue



Physique

Gracile, fluette et presque chétive, ce n’est pas la carrure de Svenja qui peut vous impressionner. Elle a des mains agiles et douces et un port de tête fier et droit, à l’image de ses parents. De taille moyenne, contre toute attente, ce corps frêle sait se révéler endurant. Elle n’est en revanche pas vraiment musclée et sa force est juste suffisante à réduire en poudre les ingrédients de ses teintures et arracher les plantes dont elle a besoin. Elle a l’avantage de pouvoir se déplacer aussi légèrement que le vent.

Son visage est à l’image de son caractère. Ses traits sont doux et la font paraître plus jeune qu’elle ne l’est vraiment. Le blond cendré de ses cheveux bouclés est un trait typique de sa famille. Sa chevelure revêt une importance toute singulière pour elle : Effectivement elle y perçoit une forme de lien symbolique avec son jumeau disparu, à qui elle a offert une mèche de ses cheveux lors de sa mise en bière. Ses grands yeux rieurs sont d’un bleu pâle, et le regard qu’elle pose sur ce monde en équilibre est d’une bienveillance prononcée, à laquelle il est difficile de ne pas faire attention. Elle a le nez de son père, large et franc, et une bouche souriante aux lèvres naturellement rosées. Sa voix, au timbre clair, est chantante. Elle ponctue ses phrases de notes aiguës ce qui rend son discours plus, disons, vivant.

Caractère

Svenja a toujours eu cette propension à la gentillesse et au respect, de l’autre et des traditions, inculquée toute son enfance par sa mère principalement. De son père elle a hérité d’une détermination impétueuse. A l’image de son clan, elle est humble dans ses actes et dans ses mots : elle dégage une certaine sérénité qui lui confère un courage tout relatif. Elle accepte avec philosophie les épreuves de la vie qu’elle rencontre. Forte de cette foi, elle a tendance a avoir besoin de donner du sens à ce qui arrive, aux signes qu’elle pense voir, aux rencontres qu’elle fait, aux pertes qu’elle essuie. Cette spiritualité suppose qu’elle réalise nombre d’offrandes et de prières. Ses dernières sont destinées à son frère d’abord, à ses parents, puis à son peuple et aux dragons-fées.

Svenja reste une jeune fille à la fleur de l’âge relativement vive, très intéressée par le monde environnement, curieuse de tout. Les ménestrels et les histoires que lui contait sa mère l’ont toujours fascinée, et tout ce qu’elle ne connaît pas encore, ce qu’elle n’a jamais vu, mobilise son attention, c’est plus fort qu’elle. Elle a aussi le goût des choses simples, savourer une sortie en forêt, admirer un animal sauvage qui ignore sa présence, s’émerveiller de la loyauté d’un dragon-fée apprivoisé, apprécier la qualité d’un bon tissu ou savourer le goût d’un fruit mûrit par le temps.


Depuis ce rêve persistant, un certain changement commence néanmoins à s’opérer en elle. Cela ne la change pas fondamentalement non, évidemment, elle reste enjouée, curieuse, douce et indulgente, humble et simple, toutes ces choses qui font que Svenja est Svenja. Mais la mort de Frowyn a laissé une empreinte, un sentiment d’inachevé viscéralement scellé en elle. Cette énigme non résolue remue ce trou béant et funeste qu’elle a au milieu des tripes et qui, quoiqu’elle se persuade, la grignote depuis plusieurs années. Peut-être sa soif d’apprendre, cet intérêt pour le monde et les vérités qu’il porte, provient de là. Toujours est-il qu’avec cette nouvelle pièce au puzzle, l’homme balafré vu en rêve, peut-être ses aspirations de vie sont-elles en train de changer.

Le sont-elles vraiment ? Peut-être le monde véritablement adulte l’effraie-t-elle... Peut-être n’est-ce qu’une passade. Mais si ça ne l’était pas ? Si elle avait l’occasion d’en apprendre plus, de confirmer ce qu’elle a vu ? L’occasion de comprendre, peut-être de se venger ? Le respect de la famille et des traditions trouvent des racines profondes en elle. Peut-elle se permettre de les remettre en question ? De changer de voie ? Pourra-t-elle se contenter des teintures, de l’alcool sucré des plateaux du vent, de la vie de sa mère comme sa mère avant elle, avec ce cratère amer et pénible qu’elle porte en son sein ? Après tout, ne lui a-t-on pas enseigné à suivre la voix des Ases et des landvaettirs ?

Beaucoup de questions restent sans réponses, mais elle ne doute pas qu’à force de patience renforcée d’offrandes et de prières la lumière se fera d’elle-même.



Histoire


L’odeur de la mousse humide, le silence de l’aube et la douceur de la clarté du jour qui surgit par delà les monts, ceux là qui dominent le territoire du Vent. L’odeur épicée des sapins, celle plus surette de la terre mouillée. Plaisir simple mais non moins délectable. Le monde s’offre à elle et elle s’offre au monde pour en savourer toutes les facettes.




Des boucles dorées, ternies par le soleil, scintillent dans la lumière bleutée qui perce à travers les frondaisons. La rosée du matin semble figer le décor. Frère et sœur s’aventurent dans cette petite clairière non loin du village, transportant avec eux un panier tressé d’osier aux couleurs vives. Ils échangent des regards complices, sans un bruit, ce n’est pas la première fois qu’ils pénètrent l’étroite trouée d’arbre. Finalement, ils font halte devant un petit monticule de pierres peintes se dressant au milieu du passage, décorées de symboles indistincts pour certaines d’entre elles. On y trouve aussi quelques plumes déposées ça et là à leurs côtés - colorées elles aussi. Ils viennent ici souvent depuis qu’ils sont en âge de comprendre et de se souvenir. C’est leur mère, Hilda - la chanceuse comme l’appellent ses amis - qui leur a appris qu’un lieu-dit n’est pas seulement un emplacement, un espace délimité arbitrairement par les hommes et la nature. La forêt d’ici, les plaines de l’ouest, les monts enneigés au nord-est, les fleuves et les rivières qui veinent les reliefs de l’île… des landvaettir.

“Les landvaettir vivent différemment de nous, ils n’ont ni villages ni enfants, ils n’ont jamais faim, ils ne cherchent pas à s’amuser non plus - contrairement à vous !- , mais par Baldr, on raconte qu’ils savent récompenser ceux qui les considèrent et les respectent.
Ils les récompensent en permettant à la terre de leur donner des fruits en abondance, en multipliant la faune de leurs forêts, en remplissant leurs rivières de poissons !
On raconte même qu’ils pourraient repousser les ennemis de leurs protégés grâce à de terrifiants et puissants pouvoirs pour lesquels l’homme ne possède même pas de mot pour les décrire suffisamment...”

Se plaisait-elle à leur raconter à la nuit tombée, de sa voix forte et assurée, avant qu’ils ne sombrent dans les songes.

Forts de ces connaissances, les voilà accroupis, les yeux pétillants et rieurs à l’idée d’offrir leurs précieux cadeaux au landvaettir de la forêt, comme ils le font depuis quelques années déjà.

    “Tu crois qu’il nous regarde des fois ? Ou qu’il écoute ? Est-ce qu’il a seulement des oreilles, ou des yeux assez grands…

    - Mère dit qu’ils savent les choses sans les entendre, ni même les regarder. Ils les sentent c’est tout. C’est de la magie très puissante et très ancienne, c’est pour ça qu’il faut les respecter, et en échange ils nous permettent de rester, et nous protège. C’est comme Gudbjörn, le dresseur : Les dragons fée choisissent de le respecter quand ils ont compris qu’il les nourrirait, les soignerait et les défendrait. Tu comprends ?

    - Oui, je crois.“

L’air grave, Svenja lâche son ainé des yeux pour regarder leur paquetage. Elle en sort délicatement deux galets à peine plus grand que sa main de petite fille, polis par le courant du ruisseau qui coure non loin de là. L’un deux est d’un rouge vif, l’autre d’un vert plus modeste. Elle tend ce dernier à son frère, un air circonspect inscrit sur ses traits rondouillards. Ils se servent des teintures pour les tissus et le cuir dont leur mère a le secret. Le savoir-faire d’Hilda et la qualité de ses colorants sont de notoriété publique.

Et puis.. Aussi simplement qu’on ouvre les yeux, la jeune enfant dépose un baiser sur la pierre froide tout en adressant une ultime pensée au landvaettir qui doit sûrement avoir ses grands yeux braqués sur elle - en tout cas, elle en a la ferme conviction à ce moment précis -, et la dépose en équilibre sur le tumulus qui se dresse devant elle. Sans un mot ni un souffle, dans un silence que même la nature environnante semble respecter.


Comme les deux faces d’une même pièce, ils sont deux tout en ne faisant qu’un. Mauvais oeil pour certains, signe de chance pour d’autres, ils sont jumeaux. Les mêmes boucles blondes sur la tête, le même sourire espiègle et les mêmes yeux céruléens que leurs parents. Garçon et fille, Frowyn et Svenja partagent une identité commune.

La vie était douce et facile. Se lever, avoir une pensée de gratitude pour les landvaettir environnants, saluer leurs parents, et partir à l’aventure. Le grand réservoir de Holt devenait un océan déchainé où dragons-fées se substituaient aisément aux serpents de mer et où les enfants pouvaient incarner l’épopée de leurs ancêtres, dont on en entendait parler dans les histoires des ménestrels. Les vergers pouvaient devenir de véritables champs de bataille où des course-poursuites s’organisaient avec leurs amis. Jouer, manger, rire, dormir, la vie se résumait à peu de choses. A l’approche de leur dixième année, ils savaient que cette douce lascivité ne serait bientôt plus qu’un plaisant souvenir dans leur mémoire.

Leur père Nordhal connaissait la forêt, ses bruits et ses odeurs. Il savait comment pister, débusquer, approcher, puis tuer les animaux pour en récupérer la peau, la viande et les os. Il n’était pourtant pas vraiment chasseur de son état. Non, Nordhal était un artisan, il taillait les os, comme le forgeron travaillait autrefois les métaux, les assemblaient au cuir ou au bois pour en tirer outils et armes. C’était un métier de patience, de précision et d’endurance. C’est ce qu’il apprendrait à son fils comme son père le lui avait appris, tandis qu’Hilda transmettrait son savoir sur les teintures à Svenja : où récolter les bons insectes, les bonnes plantes ou la bonne terre, et comment les transformer et les mélanger pour obtenir les poudres colorées très prisées des marchands des autres clans. Ce savoir sur la flore de leur territoire lui permettait également d’avoir connaissance de quelques remèdes curatifs les plus courants qu’on pouvait trouver à même le sol en y regardant bien.


Ce jour reste un souvenir nébuleux dans la mémoire de Svenja, tourbillon d'émotions et d'images décousues. Elle se rappelle surtout ce qu'on lui a raconté. Âgé de treize ans, son frère Frowyn chasse comme son père le lui a appris. Le gibier est petit et relativement inoffensif, il l’a déjà attrapé maintes et maintes fois. C’est un genre de lapin au pelage ras et sombre, d’une taille très respectable, surtout attiré par les champignons à chapeaux blancs qu’on trouve en quantité dans certaines zones de la forêt. Frowyn est seulement parti relever les pièges avant de rejoindre son père à leur atelier avec les prises du jour. Mais plusieurs heures s’écoulent et lorsque cela devient trop anormal pour être simplement ignoré, le reste de la famille se met à sa recherche avant que la nuit ne tombe.

Ce soir là, Svenja se rappelle avoir demandé son aide au landvaettir de la forêt, celui au regard perçant et à l’ouie fine, celui aux cailloux colorés. Quelque chose avait changé en elle avant même que les recherches ne soient lancées, un sombre murmure qui s’était faufilé le long de son échine, comme un bourdonnement, engourdissant son esprit et ses gestes. *L’inquiétude sans aucun doute* se répétait-elle.

Et puis, alors que les arbres se succédaient aux arbres, la terre à la terre, elle le vit. Inanimé, sur la rive d’un fleuve serpentant en contrebas. Figée, comme si le temps s’était arrêté en même temps qu’elle retenait son souffle : Le reste de la soirée n’est qu’un gouffre sombre et inquiétant, une suite d'événements qui ne font plus sens dans son esprit aujourd’hui. Elle se réveillera le lendemain, blottie contre le sein rassurant et chaud de sa mère, l'oeil humide, l'âme asséchée. Nulle trace de son père.


Peu de choses sont certaines concernant la tragique disparition de Frowyn Nordhalsón. L’eau avait gonflé ses organes et flétri sa peau. Mais des blessures plus distinctes se discernaient sur son thorax et ses bras. L’oeuvre d’un animal sauvage ou de la bassesse de hors-la-loi rôdant dans le territoire du Vent ? Personne ne peut vraiment le dire. Le fait est qu’on ne retrouva ni son arc, ni ses flèches, ni les pièges qu’il avait posé et leurs probables prises. Il n’y avait pas non plus traces d’Albios, le dragon-fée du jeune homme.

Frowyn fut rendu à la terre dans la montagne. Svenja ajouta une pierre peinte aux autres roches qui formait sa sépulture, d’un rouge vif, autour de laquelle elle avait noué une mèche de ses cheveux - pour l’accompagner dans son voyage. Et c’en fut fini, la vie devait se poursuivre.

En mal de repères Svenja était dans un équilibre incertain au dessus d’un précipice menaçant et pernicieux. Comme amputée d’une partie d’elle-même, le monde environnant semblait terne, vidé de substance. Pourtant elle ne s’est jamais autant adressée aux Ases et aux landvaettir qu’à ce moment là. Elle ne voyait pas où chercher réponses et sérénité si ce n’est auprès d’eux. Elle envoya ses prières à la douce déesse de la mort pour que son frère puisse suivre le courant d’une des douze Elivagar du Nilfheim et reposer en paix dans le Helheim. Pourquoi n’avait-il pas bénéficié de la protection de Freyja ?... Elle faisait nombre d’offrandes aux landvaettir de la montagne et de la forêt, en espérant quelque chose sans savoir vraiment quoi.


“N’allons point défaillir
Pour de tels sifflements,
Bien que par toute l’île
Ardent les feux.
Ne permettons pas
Aux morts
De nous terrifier si vite.
Parlons encore.”


L’Edda poétique

Son père Nordhal passait ses journées en solitaire, dans la forêt et dans son atelier - Parfois à la taverne avec une chopine d’hydromel semble-t-il toujours pleine. Svenja avait du mal à soutenir son regard les rares fois où ils se croisaient, elle y décelait une forme de désapprobation mêlée de rancoeur coupable. Pourtant elle ne douta pas de son amour. Il était juste.. divisé. “C’est lui qu’il voit quand il me regarde” songe-t-elle souvent. Elle eut aimé prendre sa place et lui rendre la vie, ou devenir garçon pour apprendre la chasse, elle eut aimé soulager la peine de ce père en deuil, son père à elle aussi, elle eut aimé regagner son approbation, mais la tâche semblait être définitivement hors d’atteinte pour l'instant.



L’eau d’Hvergelmir a coulé depuis la mort de Frowyn. Les plaies béantes et purulentes qu’elle avait généré se sont refermées depuis, ne laissant à la surface des existences que de petites excroissances discrètes - toujours douloureuses au toucher.


La nuit est claire, presque cristalline, couverte d’un voile argenté et brillant, rassurant presque chaleureux. Rien ne semble pouvoir perturber ce spectacle. Les prières, le temps et le travail ont amorcé une période de sérénité imparfaite en elle. Doucement, elle s’est laissé glisser de la douleur dévorante d’une perte injuste à l’acceptation muette d’une nouvelle version de sa vie.
C’est sur ces constats doucereux qu’elle rejoint Morphée, Le rituel approche à grands pas. Quelques nuits encore et nous y serons, il faudra affronter l’épreuve, convaincre l’Ase qui la choisira. Elle disparaît dans les limbes en songeant aux différentes divinités de ce monde. Sera-t-elle à la hauteur ?

L’homme est grand. Elle ne discerne pas ses traits pourtant elle voit son visage. Des yeux sévères, une balafre qui lui habille la moitié du visage. Elle n’arrive pas à discerner cet homme, seulement l’immense cicatrice et des yeux dans lesquels elle a peur de s’engouffrer. Elle écoute ce qu’il dit mais n’entend pas sa voix. Les arbres se succèdent aux arbres, la terre à la terre. Elle ne connait pas l’Homme, ni ses acolytes, mais elle connait cette forêt, ce ruisseau, l’odeur de la mousse humide. L’eau du ruisseau se colore de rouge, le balafré étouffe un rire gras et mauvais, un arc familier à la main. Elle s’étouffe à moitié en se réveillant. Un rêve ?

Plusieurs jours durant elle refait ce même rêve, assez de fois pour lui accorder une importance autre que celle accordée à un simple songe déroutant. Pour Svenja les choses sont simples : le landvaettir a entendu ses suppliques. Et il l’aide, il communique avec elle, cela lui semble évident. Lui confit-il une mission ? Pourtant qui pourrait le confirmer ? Le rituel approchant, le grand changement qui l’attend est promesse d’angoisse. Peut-être son inconscient lui apporte-t-il simplement ce dont elle avait besoin, une réponse parcellaire à une question restée sans réponse de longues années. Ce qui est sûr, c’est que rien n’est objectivement certain.

[le rituel]


Bragi. Ce fut le skald qui lui apparut lors du rituel. Quelques jours s’étaient écoulés. Elle était dans la forêt, à la recherche d’une plante aux baies violacées pour une teinture qu’on lui avait commandé. C’est non sans mal qu’elle mit finalement la main dessus. A son contact, elle sentit la pluie ruisseler autour d’elle, le contact de l’eau fraîche dans la nuit entière et bruyante, l’odeur forte de la fibre végétale humide. Et ce fut tout, moins de temps qu’il n’en faut pour cligner de l’oeil, une toute petite fenêtre ouverte sur l’existence fébrile d’une plante, l’espace éphémère d’un battement de cœur.

Deux ans plus tard, elle a en quelque sorte pu apprivoiser ce don. C'est comme un ressenti aperçu, une sensation entrevue. Un entre-deux indocile. Parfois les images vont plus loin, et racontent un bout d'histoire, arraché à un tout plus vaste et plus complexe. Ce qui se produisait de manière involontaire et incontrôlée au gré des contacts avec les êtres vivants, elle parvient maintenant à en décider le déclenchement. Ce qui reste néanmoins presque totalement hors de contrôle, c’est le contenu de ces échanges, leur durée est variable mais ce qui se montre à elle est décousu et hasardeux. Ce qui rend pour l’instant ce pouvoir peu utile pour son clan. Il étanche en revanche sa soif de curiosité. Il semble pertinent de préciser qu’il ne “fonctionne” que sur les être vivants, pas sur les objets ou êtres inanimés.

Seul celui qui a vécu et beaucoup voyagé
A travers les chemins de la vie
Peut dire avec sagesse quel esprit possède
Chaque homme qu’il rencontre.
[...]
Infime le grain de sable,
infime la goutte d’eau,
Étriquée est leur mémoire


Le Hàvamàl de l’Edda poétique


Après le rituel les choses ont peu changées, son rythme de vie semble se maintenir, mais elle s’en satisfait de moins en moins. Répondre aux commandes, prier, faire des offrandes, exercer et persévérer dans son aperception. Elle nourrit secrètement une obsession pour ce rêve qu’elle a fait plusieurs fois. Et si son nouveau don l’aidait dans cette quête, vaine pour l’heure, de vérité ?




Le forum et vous
☩ Comment avez-vous connu le forum ? Petite recherche FA Smile Cela fait très longtemps que j'ai envie de me remettre à RP (faisons comme si c'était ma première fois d'ailleurs, ce sera lent et maladroit, même si j'écris depuis longtemps) et en 4 ou 5 mois de "recherches" j'ai pas trouvé chaussures à mon pied, rien qui m'emballe, ou alors des forums avec 10 millions de membres et la peur de me noyer dans la masse.. (je sais pas nager) ♥

☩ A première vue, que changeriez-vous sur le forum ? Mmmh le fond est juste au taquet, je suis super emballée. C'est bien écrit, assez captivant, original sans trop en faire, juste la bonne dose. Peut-être un peu perdue car la masse d'informations à ingérer est très dense quand on débarque la première fois et est, je trouve, desservie par certains détails du design, un manque d'ergonomie globale si on met les petits détails bout à bout. Après je suis tatillonne là dessus car j'ai bossé dans un passé pas si lointain dans l'UX design. Bref, j'apprécie quand même beaucoup le design que je trouve immersif et pas surchargé Smile

☩ A quel rythme répondez-vous généralement ? Difficile à dire, pendant mes stages c'est très variable, suivant mes plannings et les journées qui se ressemblent pas, pendant les cours c'est plus régulier.. disons au moins une fois par semaine Smile

☩ Si vous quittez le forum un jour, préférez-vous que votre personnage...
[] disparaisse sans laisser de trace dans le vaste monde d'Eyland (choix appliqué si aucune case n'est cochée)
[X] meure dans des circonstances aussi logiques que possible
[X] devienne un PNJ et soit incarné par le staff à l'occasion par exemple de quêtes ou d'events : Si le staff lui trouve une utilité, sinon, à la benne !
[] devienne un prédéfini et soit proposé à l'adoption
[] autre (précisez)

☩ Et la question qui tue... gâteau au miel ou clafoutis aux cerises ? What a Face Gâteau au miel ♥ J'aime pas le clafoutis. Werk.

Voilà, je préviens déjà je vais pas pouvoir vraiment commencer cette fiche avant mardi prochain, dans une semaine. D'ici là, je réfléchis à un nouveau personnage en remplacement du premier que j'avais en tête et viendrai surement vers vous pour quelques questions pratiques ♥ A bientôt !





© By A-Lice sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Jolgeirr Jorkiel


avatar


Date d'inscription : 16/01/2016
Messages : 117
Age du personnage : 26 ans
Divinité protectrice : Skadi
Pouvoir : Gel des muscles - coeur gelé
Age : 27

MessageSujet: Re: Svenja Nordhaldóttir   Lun 16 Mai 2016 - 14:11

Pas de soucis jeune fille. Bienvenue parmi nous. Nous sommes heureux que Stig ait réussi à te faire passer le pas et tenter de reprendre le rp. J'ai hâte de voir le nouveau concept de perso que tu vas nous pondre. Concernant ton soucis d'avatar, nous y réfléchissons de notre côté, on revient vers toi là dessus.

Notre boite à MP est ouverte si tu as des soucis et des questions.

/me vole un gâteau à Leleka pour te le donner.

_________________

Entends le SILENCE qui révèle le chant du monde

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stigandr.forumactif.org/t18-jolgeirr-jorkiel
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Svenja Nordhaldóttir   Lun 16 Mai 2016 - 15:31

Bienvenue ! J'espère que tu te plairas parmi nous. /o
Revenir en haut Aller en bas
Siobhán Ragnvald


avatar


Date d'inscription : 16/04/2016
Messages : 144
Age du personnage : 31 ans
Divinité protectrice : Idunn
Pouvoir : Transfert de propriétés végétales

MessageSujet: Re: Svenja Nordhaldóttir   Lun 16 Mai 2016 - 15:41

Bienvenue sur le forum!

Pardon pour t'avoir devancée dans l'idée de l'herboriste, mais si vraiment tu y tient, cela ne me dérangerais pas que nous soyons deux, hein^^ Quoi qu'il en soit, j'ai bien hate de voir ton personnage!

Bon courage pour l'écriture de ta fiche et j'espère que tu te plaira ici ♥

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stigandr.forumactif.org/t64-siobhan-ragnvald-herboriste-fille-d-idunn http://www.ewilanrpg.com/
Hjalmar Thorbjörn


avatar


Date d'inscription : 01/03/2016
Messages : 168
Age du personnage : 47 ans
Divinité protectrice : Skadi
Pouvoir : Une ouïe sur-développée, conçue pour la chasse !

MessageSujet: Re: Svenja Nordhaldóttir   Lun 16 Mai 2016 - 16:13

Bienvenue à toi, jolie avatar au demeurant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dagheidr Dalgaard


avatar


Date d'inscription : 16/01/2016
Messages : 280
Age du personnage : 19 ans
Divinité protectrice : Frigg
Pouvoir : Amplification des émotions
Age : 25

MessageSujet: Re: Svenja Nordhaldóttir   Lun 16 Mai 2016 - 17:05

Bienvenue parmi nous, contente que notre bébé t'ait plu parmi tous les autres au point de t'y inscrire ! =D j'espère qu'il te plaira au moins autant par la suite ^^ (et pour les infos à avaler il y en a effectivement pas mal, mais on a fait aussi concis que possible !)

Concernant le métier nous n'avons pas (encore ?) de quotas donc tu peux tout à fait jouer une herboriste si le cœur t'en dit, mais si tu veux un personnage qui se démarque il vaudra peut-être mieux chercher ailleurs, effectivement X)

Pour l'avatar j'ai fouiné également voir si je trouvais quelque chose, mais j'ai seulement vu une illustration très similaire mais portant une autre signature ("Dream") au même emplacement... ce qui est problématique pour les crédits, du coup, parce que si ça se trouve ni l'une ni l'autre n'est l'originale et l'originale est perdue aux tréfonds du Web. Après concertation on pense que tu peux la garder en indiquant que le crédit est inconnu, je viens d'ajouter une mention dans le topic des crédits pour indiquer aux artistes que s'ils reconnaissent leur travail et/ou veulent qu'on le retire, il leur suffit de nous contacter.

Enfin à propos de l'ergonomie la codouilleuse/graphouilleuse (AKA moi-même) voulait effectivement du simple et clair mais étant une grande débutante, il est très possible qu'il y ait eu des ratés XD on fera mieux la prochaine fois ! =D

Voilà voilà, si tu as d'autres questions/remarques/commentaires/autres n'hésite pas ! =D

_________________

Ecoute le chant du monde, et CHANTE avec lui

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stigandr.forumactif.org/t17-dagheidr-dalgaard http://stigandr.forumactif.org/
Reiel Saemansson


avatar


Date d'inscription : 21/01/2016
Messages : 108
Age du personnage : 18
Divinité protectrice : Loki
Pouvoir : Invocation d'images
Age : 22

MessageSujet: Re: Svenja Nordhaldóttir   Lun 16 Mai 2016 - 18:54

Artiste inconnu, concept de personnage qui va potentiellement changer... décidément, le mystère plane sur cette fiche! Bienvenue parmi nous, j'ai bien hâte de voir ce que tout cela va donner - mais prend tout le temps dont tu as besoin pour réfléchir!

_________________

Avatar utilisé avec la permission de WiseSnailArt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Aslaug Mìrskytar


avatar


Date d'inscription : 29/02/2016
Messages : 75
Age du personnage : 20 ans
Divinité protectrice : Tyr
Pouvoir : Inertie à létalité variable

MessageSujet: Re: Svenja Nordhaldóttir   Mar 17 Mai 2016 - 12:02

Oh, une compagne du Vent x3 Bienvenue et courage pour cette fiche !

_________________

Au nom du Vent
Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stigandr.forumactif.org/t19-aslaug-mirskytar
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Svenja Nordhaldóttir   Mar 17 Mai 2016 - 14:30

Quel accueil o.o♥ !..

Jolgeirr : merci! Je n'hésiterai pas si j'ai des interrogations ^^! (et me connaissant, avec la peur de mal faire tellement ça fait longtemps j'ai pas mis un pied sur un RPG, il risque d'y en avoir)

Einaar : J'espère me plaire moi aussi, merci. C'est bien parti pour le moment, même si je ne suis arrivée qu'à moitié ^^

Siobhán : Oui, et en plus nous ne sommes pas du même clan ! mais bon voilà après réflexion etc je reste sur ma seconde idée si j'arrive à bien la faire mûrir^^♥

Hjalmar : Merci ! A vrai dire j'ai cherché plusieurs heures avant d'avoir un vrai coup de coeur.. celui-là même qui amène avec lui l'inspiration .-. Et tes illustrations sont très sympatoches au passage, c'est cool d'avoir des ressources créées uniquement pour le forum je trouve.

Dagheidr : A propos de la densité, yavait pas de reproches du tout ! (c'était juste la forme, pour m'y retrouver entre les différents sujets, et la largeur des posts qui est quand même très large ça rend la lecture un chouille plus fatigante, surtout sur un écran, je me perdais entre les lignes ^^) Sinon, au contraire, j'ai eu l'impression de me plonger dans un livre et c'est un bon point je trouve!
Concernant mon avatar et bien, merci! Ca me semble très honnête comme procédé ^^Désolée d'avoir eu le coup de coeur uniquement pour celui là .-. ...
Et pour finir pour mes petites remarques, je voulais rien amener de désobligeant hein, je fonctionne juste à coup de "si la critique est constructive, c'est toujours bon à prendre pour avancer" ^^! (après c'est peut-être pas assez développé pour amener de véritables conseils xD). Bref voilou <: Le résultat est quand même très bien pour une débutante o.o..

Reiel : Merci, moi aussi j'ai hâte de voir sur quoi ça va nous amener xD

Aslaug : Merci amie du vent <: ! Les dragons fées sont nos amis ! Peace !
Revenir en haut Aller en bas
Dagheidr Dalgaard


avatar


Date d'inscription : 16/01/2016
Messages : 280
Age du personnage : 19 ans
Divinité protectrice : Frigg
Pouvoir : Amplification des émotions
Age : 25

MessageSujet: Re: Svenja Nordhaldóttir   Mar 17 Mai 2016 - 16:13

Pas de souci, je n'ai rien pris de travers ^^ les retours, positifs comme négatifs, et la critique constructive font toujours plaisir, c'est comme ça qu'on avance effectivement !

Et pas de souci non plus pour l'avatar, on n'avait pas pensé au cas de figure de l'artiste introuvable même après recherche, confiants en la surpuissance de Google... comme quoi XD

Bonne fiche quoi qu'il en soit, on l'a déjà dit mais n'aie pas peur de nous noyer sous les questions en cas de besoin !

_________________

Ecoute le chant du monde, et CHANTE avec lui

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stigandr.forumactif.org/t17-dagheidr-dalgaard http://stigandr.forumactif.org/
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Svenja Nordhaldóttir   Jeu 19 Mai 2016 - 9:53

Avais-je parlé d'attendre mardi ? Impossible...
Je suis vraiment rouillée mais une fois lancée je n'ai pas pu m'arrêter. Ma fiche a bien avancée, quoique pas encore tout à fait terminée (des reformulations et des détails à ajouter + le post rituel o: ) et pas relue/corrigée comme il se doit, mais l'idée est là ^^ Si vous voulez déjà m'aiguiller sur des faux pas allez-y \o/ J'espère qu'ya rien de trop grave quand même


Sinon et bien, rituel me voilà bientôt ! ♥

EDIT : si jamais, j'ai quasi-presque tout fini mais je suis dans mes partiels donc j'ai pas le temps de vraiment finaliser ._. mais jai pas abandonné!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Svenja Nordhaldóttir   Dim 17 Juil 2016 - 5:58

BONJOUR.
C'est avec quelques excuses que je peux dire que cette fiche est terminée.. j'ai mis un temps monstre à finir je suis désolée ): (D'abord j'ai eu un mal fou à choisir ma divinité, puis son pouvoir, puis ma vie IRL m'a submergé et le temps a grave manqué entre les exam, les problèmes de santé et les problèmes familiaux \o/ Gâtée !) Bref on dit qu'il vaut mieux tard que jamais Smile

Je vais relire pour les fautes, je sais qu'il y en a, mais normalement c'est tout bon, j'espère que j'ai pas fait de hors-sujet ^^ Sinon dites moi et j'éclaircirai/changerai certains points sans soucis ._.
Je reste assez vague sur la fin, je voulais un personnage assez ambivalent (d'ou son jeune âge également) qui puisse vraiment se modeler au gré des RP futurs.
Revenir en haut Aller en bas
Dagheidr Dalgaard


avatar


Date d'inscription : 16/01/2016
Messages : 280
Age du personnage : 19 ans
Divinité protectrice : Frigg
Pouvoir : Amplification des émotions
Age : 25

MessageSujet: Re: Svenja Nordhaldóttir   Dim 17 Juil 2016 - 17:05

Et bonsoir ! Contente de te revoir parmi nous Svenja, j'espère que tes examens se sont bien passés et que l'IRL s'est arrangé

A priori tout est bon, juste deux petites questions histoire de chipoter un peu :
Pourquoi "aperception" comme nom de don ? Ca fait plutôt penser à une privation de perception plutôt qu'à la perception des sensations des autres.
Les cheveux argentés-argentés, ça fait très mystérieux mais surtout pas très naturel Razz doit-on comprendre qu'ils sont blond platine et que le soleil des montagnes a fini de les éclaircir ?

Voilà-voilà, il ne manque plus que ça pour te donner ta couleur ♫

_________________

Ecoute le chant du monde, et CHANTE avec lui

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stigandr.forumactif.org/t17-dagheidr-dalgaard http://stigandr.forumactif.org/
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Svenja Nordhaldóttir   Lun 18 Juil 2016 - 5:06

Hey Smile
(Oui merci, j'ai validé mon année sans aucun rattrapages (PHEW) et l'IRL bah faut faire avec de toute façon mais ça s'arrange un peu^^)

Alors oui je peux répondre à tout ça ! Je me rends compte que j'ai pas pris assez de recul à force d'avoir la tête dedans. ._.

Pour le nom du don, en fait c'est un concept en philosophie (sorte de "perception conscientisée" "perception aperçue" :p, et de là j'ai extrapolé un peu vers mon personnage^^) mais j'ai peut-être voulu trop bien faire, "perception des souvenirs" c'est plus parlant et plus simple j'imagine xD A y repenser, en fait dans ma tête les plantes/animaux avaient pas vraiment de souvenirs à proprement parler, ou alors c'était discutable -c'est pour ça j'ai cherché compliqué :p-, mais finalement en prenant en compte la dimension spirituelle importante pour le clan du Vent, parler des souvenirs d'un arbre centenaire, ça se tient plutôt je crois^^

Et pour la couleur de cheveux honnêtement dans ma tête c'était en restant dans des couleurs dites "normales" donc un simple blond platine/cendré o.o Encore une fois j'avais trop la tête dedans je pense :p (De souvenir, l'adjectif argenté ça m'est resté d'un épisode de GoT, à propos de la chevelure de Daenerys.. oui oui c: ) J'aurais du mieux le décrire, je vais étoffer/rectifier que ce soit plus clair ^^

Voilou désolée je fais ça aujourd'hui!
Revenir en haut Aller en bas
Dagheidr Dalgaard


avatar


Date d'inscription : 16/01/2016
Messages : 280
Age du personnage : 19 ans
Divinité protectrice : Frigg
Pouvoir : Amplification des émotions
Age : 25

MessageSujet: Re: Svenja Nordhaldóttir   Lun 18 Juil 2016 - 9:27

D'accord, c'est parce que c'était de la philo que je comprenais pas Razz j'aime autant qu'on prenne un nom plus simple oui, ça permet de comprendre plus facilement ce dont il est question Smile (pensons aussi aux joueurs !)

Et ça marche pour les cheveux, c'était juste pour clarifier Smile

Je te laisse régler ça tranquillement puis suivre les dernières étapes avant de nous rejoindre Smile


Félicitations, ta fiche est validée ! N'oublie pas de recenser l'avatar de ton personnage dans le topic prévu à cette effet, c'est la dernière étape pour que tout soit en ordre.

Tu peux désormais créer carnet et éventuellement fiche de liens, ajouter les raccourcis de la fiche de personnage et du carnet dans ton profil, et aller chercher un partenaire de jeu dans cette section si tu n'en as pas déjà !

Bon jeu sur Stigandr, et au plaisir de se croiser en Eyland !

_________________

Ecoute le chant du monde, et CHANTE avec lui

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stigandr.forumactif.org/t17-dagheidr-dalgaard http://stigandr.forumactif.org/
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Svenja Nordhaldóttir   Mar 19 Juil 2016 - 3:51

Merci :3
Tout est clarifié pour la fiche normalement ! Je passe aux étapes suivantes ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Svenja Nordhaldóttir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Svenja Nordhaldóttir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ria Heilwig Svenja Träumerin
» helena l. reilly ► brynja jónbjarnardóttir
» AIDE AUX AVATARS ✗ trouve ta tête !
» Helena Tali Reilly ► Brynja Jónbjarnardóttir
» (f) jónbjarnardóttir ♤ l'enfant de la séparation.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stigandr - le forum RPG fantasy nordique ! :: Création et gestion des personnages :: Fiche de personnage :: Fiches des disparus-
Sauter vers: