Partagez | 
 

 Comme un poisson hors de l'eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Svenn Sílfrahárr


avatar


Date d'inscription : 29/07/2017
Messages : 19
Age du personnage : 33 ans
Divinité protectrice : Loki
Pouvoir : Pyrurgie

MessageSujet: Comme un poisson hors de l'eau   Jeu 24 Aoû - 22:04

Svenn venait de reconduire une caravane de marchandises volées quelque part dans les campagnes de Tryggvi, là où la cargaison pourrait être dispersée et revendue à l’insu de ceux qui avaient été floués. Néanmoins, les temps avaient déjà été meilleurs pour le marché noir d’Eyland. Les seuls emplois qu’il réussissait à trouver étaient peu payants et souvent bien éloignés les uns des autres.  

Voler à son propre compte était une source de revenus facile, mais ça avait également ses propres limites. Il y avait toujours un risque de se faire prendre et ça demandait de se déplacer rapidement, de ne jamais rester assez longtemps au même endroit pour que les marchands le reconnaissent. Et malheureusement pour lui, en raison de la cicatrice qui ornait sa joue il avait un visage dont il était facile de se souvenir.

Il avait donc décidé de passer quelque temps à travailler en toute légalité, histoire de se faire oublier. Alors qu’il était encore dans les campagnes de Tryggvi à boire un coup avec ses compagnons de route, un gars de Tryggvi âgé de peut-être une vingtaine d’années lui avait filé un tuyau. L’oncle du cousin de son beau-frère, ou quelque chose comme ça, cherchait à engager des gens pour l’aider pendant la saison de pêche. Si Svenn voulait, il enverrait quelqu’un annoncer son arrivée.

Et faute d’avoir mieux à faire, Svenn avait accepté. Il n’avait jamais mis les pieds sur un bateau digne de ce nom, encore moins pour y faire la pêche. En ce matin du début de l’été, il se retrouvait néanmoins sur les quais de Tryggvi attendant que son employeur le trouve, faute de savoir qui l’engageait parmi les innombrables pêcheurs du port qui s’affairait sur des bateaux tous identiques à l’œil inexpérimenté de Sveen.

Comme tout le monde, il avait entendu parler des serpents de mer capable d’engloutir des navires comme de vulgaires jouets de bois. Il ne savait pas jusqu’à quel point il fallait porter foi à ses histoires. De toute façon, on disait que les bateaux de pêcheurs n’allaient jamais suffisamment en haute mer pour croiser les serpents. Svenn se contentait donc d’angoisses plus terre à terre, comme le mal de mer et le risque de tomber à l’eau et de se noyer emmêlé dans un filet de pêche. Il savait nager, mais il n’avait jamais testé ses compétences dans la mer. Cette dernière semblait moins encline au pardon que les lacs et les rivières dont il avait l’habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stigandr.forumactif.org/t239-svenn-silfraharr
Sigyn Gautsdottir


avatar


Date d'inscription : 09/03/2017
Messages : 32
Age du personnage : 23
Divinité protectrice : Freyja
Pouvoir : force pour la protection de proche

MessageSujet: Re: Comme un poisson hors de l'eau   Mer 30 Aoû - 17:03

Elle s'est levée tôt ce matin-là. Le soleil était à peine une lueur dans le ciel. Elle se glisse en silence hors de son lit, enfile ses vêtements et finalise son sac à la lueur du petit jour. Avant de sortir de la chambre elle marque un temps d'arret devant le lit de sa petite sœur. Ses cheveux acajou s'étalent sur l’oreiller. Du bout du doigt je lui effleure le front puis quitte la pièce. La maison est calme. Tous le monde doit être en train de dormir. Sigyn hésite à aller voir ses frères, puis finalement se ravise. Mattheus est malade depuis quelques jours, dévoré par une forte fièvre. Il a toujours été plus faible de la fratrie. Et même si personne n'en parle, chacun a peur de voir cet enfant emporter par la fièvre. Les toux bruyantes du cadet a empêché un bon nombre de la maisonnée de dormir en paix, elle comprise. Donc autant ne pas risquer de réveiller ses frères.
Finalement des bruit attire son attention. Dans la cuisine elle y découvre son père. Elle reste un instant appuyé sur la chambranle de la porte. La jeune femme observe les gestes vifs, mais nerveux de l'homme alors qu'il prépare de quoi manger. Une bouffée de tendresse l'envahit.
Il n'est pas dans son assiette depuis deux jours, et ce n'est pas seulement à cause de Mattheus. Elle doit aller retrouver son oncle pour un pèche qui se passera un peu plus loin des côtes. Chose qui ne rassure pas son père, surtout que cette fois-ci il ne sera pas avec sa fille. Il est lui même obligé de gérer ses propres affaires. Un brin papa poule? Absolument. Après un baiser sur une joue rugueuse, elle s'assoit à table. A voix basse, il lui donne les dernière recommandations.

Elle remercie d'un signe de tête de vieil homme. Du même village qu'elle, il a accepter de l'emmener à la capital puisque qu'il s'y rendait aussi pour vendre. La ville prend petit à petit vie avec ce soleil qui est maintenant bien présent. Un sourire flottant aux lèvres elle se glisse dans les rues. Le port est déjà bien animé quand elle y débouche. La jeune femme salue de la tête les gens qu'elle croise. Certains la regarde avec curiosité. Après tous selon eux, que fait une femme, en pantalon qui plus est ici. Mais Sigyn ne leur prête aucune attention. Finalement elle trouve le bateau de son oncle. Ce dernier se teint non loin, assis à une table réglant les derniers détails. La remarquant il lui adresse un sourire et un signe de main qu'elle lui retourne. Mais la jeune femme ne s'y attarde pas. Elle va chercher en quoi elle peut être utile. Montant sur le bateau, posant son léger sac dans un coin elle croise un blond plus agé qu'elle. D'un geste il lui indique quoi faire. Avec un sourire elle trottine jusqu'au reste de matériel à charger. Elle croise un homme qui se tient immobile sur le quai. Chose bien inhabituelle.

-Attention!

Sigyn tourne vivement la tête. Une caisse. Vive, elle se décale sur le côté frollant la catastrophe. L'homme qui portait la caisse de bois gromelle dans sa barbe en s'éloignant. Elle prend une bouffée d'air en chassant les cheveux de son visage d'un geste nerveux. L'étranger est maintenant en face d'elle. Elle le détaille un instant en silence. Des cheveux longs aussi sombres que ses yeux. Il pourrait passer pour n'importe qui. Mais la cicatrice qu'elle voit sur une de ses joues attire son attention. Finalement elle demande:

-Bonjours, qu'est-ce que vous faites ici? Ou plutôt vous cherchez peut être quelque chose?  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stigandr.forumactif.org/t216-sigyn-gautsdottir-fini
Svenn Sílfrahárr


avatar


Date d'inscription : 29/07/2017
Messages : 19
Age du personnage : 33 ans
Divinité protectrice : Loki
Pouvoir : Pyrurgie

MessageSujet: Re: Comme un poisson hors de l'eau   Mer 6 Sep - 7:05

Ça doit bien faire vingt minutes que Svenn est là sur le quai à attendre qu’on le trouve. Il regarde le va-et-vient des marchandises et les bateaux que l’on prépare au départ. Il doit se rendre à l’évidence, personne ne le cherche. Il devrait aller questionner les pêcheurs et trouver lui-même son employeur. Il hésite pourtant.

Peut-être que c’est un signe du destin. Peut-être qu’il devrait quitter pendant qu’il est encore temps. Ne pas prendre la mer. Rester le plus loin possible des serpents géants et des risques de noyades. De toute façon, il ne tient pas en place et il doute d’être fait pour l’emploi de marin. Il se fera renvoyer ou il partira de son plein gré avant la fin de son engagement. Il en est sûr. Il a besoin de cet argent, mais il pourrait aussi repartir dans les campagnes et voler…

Alors qu’il est plongé dans ses pensées et sur le point de tourner les talons, un cri retentit à sa gauche. Il se retourne à temps pour voir une jeune femme aux cheveux noirs éviter in extremis une caisse de marchandise.

L’homme transportant ladite caisse repart en maugréant et voilà l’inconnue juste devant lui. Elle fixe sur lui ses yeux d’un bleu frappant. Bleu comme la mer Svenn se surprend à penser. Elle doit se l’être fait dire souvent, surtout qu’elle semble appartenir au clan de l’Eau. Dans son regard, il sent ses interrogations. Elle le dévisage un peu trop longtemps pour être polie et juste assez pour lui rappeler qu’il n’est visiblement pas à sa place ici.

Après son inspection prolongée de Svenn, elle ouvre finalement la bouche. La première chose qu’elle lui demande est ce qu’il fait là. Un bon signe qu’effectivement tout le monde sur le quai est capable de dire jute à le regarder qu’il n’est pas marin. Il a presque envie de rire. Puis l’inconnue se ravise. Elle veut plutôt savoir ce qu’il cherche.

Un signe du destin contre un autre. Est-ce qu’il devrait saisir le temps qu’on lui accorde pour la fuite, ou est-ce qu’il devrait saisir la chance qu’on lui offre de se faire guider jusqu’à sa destination par cette inconnue aux yeux bleus comme la mer qu’il s’apprête à affronter.

Quelques secondes passent. Puis il se dit que ce soir quand les bateaux reviendront au port, il sera toujours temps de s’enfuir la queue entre les jambes.

- Je suis supposé travailler sur le bateau d’un homme que je ne connais pas. Il s’appelle Harald.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stigandr.forumactif.org/t239-svenn-silfraharr
Sigyn Gautsdottir


avatar


Date d'inscription : 09/03/2017
Messages : 32
Age du personnage : 23
Divinité protectrice : Freyja
Pouvoir : force pour la protection de proche

MessageSujet: Re: Comme un poisson hors de l'eau   Sam 9 Sep - 19:32

A l'entente du nom de son oncle, un sourire vient étirer les lèvres de la jeune femme. Si il le cherche c'est qu'il soit aussi faire parti de voyage.

-Je le connais. Je peux vous mener à lui si vous le souhaiter.

Elle garde pour elle le fait que ce soit son oncle. Elle ne veut pas être juger en sachant qu'elle sera sous les ordres d'un parent. Pour certains, cela pourrait laisser croire qu'elle possède des passe droit, surtout vu que c'est une fille. Non elle veut être juger seulement sur sa valeur. Attendant à peine l'affirmation de l'homme, elle lui fait un signe de main lui indiquant de le suivre puis fait volte face. En traversant la foule, elle jette de temps en temps un coup d'œil derrière son épaule. Pas qu'elle essaierai de le retenir si il décidait de faire demi tour, mais bon autant veiller qu'il arrive à bon port. Sigyn ne met pas longtemps à retrouver son oncle, bien qu'il ne passe pas inaperçu. Plus grand que la plus part, les cheveux d'un blond foncé il se tient tel une force tranquille, bavardant avec un de ses hommes. Il accueille sa nièce d'un sourire discret.

-Qui y a t-il ?
-Cet homme te cherche répond la jeune femme d'un mouvement de tête. Il vient travailler.


Sur ce elle recule de quelques pas laissant l'étranger échanger avec Harald. Pendant ce temps, elle discute un peu avec un vieil homme. Il sent le vent se remplir d'embrun. Le ciel se remplira de nuage sombre selon lui. Et nuages sombres annoncent souvent tempêtes. Elle a déjà été confronté à quelques tempêtes, et puis ils n'iront pas en haute mer. Mais bon il vaut mieux ne pas sous estimer la mer. Elle peut réserver quelques surprises.
Quand les deux hommes ont fini de parler, Sigyn est chargé de montrer le bateau et de finir de charger celui-ci avec le nouvel arrivant. Bien, rien de bien contré niant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stigandr.forumactif.org/t216-sigyn-gautsdottir-fini
Svenn Sílfrahárr


avatar


Date d'inscription : 29/07/2017
Messages : 19
Age du personnage : 33 ans
Divinité protectrice : Loki
Pouvoir : Pyrurgie

MessageSujet: Re: Comme un poisson hors de l'eau   Mer 13 Sep - 4:42

En moins de deux minutes le voilà devant l'homme qu'il recherchait. Le dénommé Harald est un homme grand et costaud au visage tanné par le temps passé en mer. Svenn jurerait qu'il a un air de famille avec la jeune fille qui l'a conduit là. Ce n'est pas nécessairement évident au premier coup d'oeil, mais il y a quelque chose dans la forme du visage et dans la façon dont Harald a souri quand ils sont arrivés.

Le pêcheur se tient devant son bateau. Svenn en profite pour jeter un œil à l'embarcation qui l'amènera en mer. À son œil inexpérimenté, elle ressemble à tous les autres du port. Elle est un peu petite à son goût. Il pense à quel effet ça ferait d'être coincé dans une tempête sur ce bout de bois. Il n'est pas encore trop tard pour la fuite…

La jeune fille présente rapidement Svenn puis laisse les deux hommes parler seuls. Elle va se joindre aux préparations pour le départ qui vont bon train. Harald semble peu préoccupé par d'où vient Svenn ou encore par ce que ce dernier peut bien faire en temps normal pour gagner sa vie. La discussion est brève et se limite aux termes de son engagement. Svenn se demande combien de fois l'homme s'est fait référer des petits criminels dans son genre.

Il est un peu surpris d'apprendre qu'il sera sous la supervision de la jeune fille qui l'a amené là, Sigyn de son petit nom. Ce n'est pas que cela le dérange. Il n'est pas du type macho. C'est juste que c'est rare de voir des femmes travailler à la pêche. Elle commence par lui faire faire un tour du bateau. Elle lui explique le fonctionnement de l'embarcation et elle lui donne le nom des différents équipements. Svenn fait de son mieux pour retenir tout ce qu'elle lui dit, même s'il en a déjà oublié la moitié au moment où ses pieds touchent  de nouveau le quai.

Sa première tâche consiste à finir de charger le bateau avec Sigyn. Il est soulagé. Pour le moment, il n'a pas encore besoin de comprendre ou de savoir distinguer bâbord de tribord. Il profite des temps morts pour observer la fille à la dérobé. Maintenant qu'il est au bout du quai, il n'est plus sûr qu'elle a les yeux bleus mer. Le bleu de la mer tire sur un gris menaçant que n'ont pas les iris de Sigyn. Peut-être que si le temps était meilleur... Un vent qui ne lui inspire rien de bon s'est levé.

Après plusieurs minutes à travailler en silence et à observer les autres, Svenn se dit que s'il est pour rester là il est aussi bien d'essayer de faire connaissance avec ses collègues, à commencer par Sigyn qui joue le rôle de son professeur.

- Ça fait longtemps que tu fais ça?

À défaut d'être original, ça l'a le mérite d'être assez générique pour lancer une conversation. Il ne prend pas la peine de dire que lui n’a jamais travaillé sur un bateau de sa vie. Ça doit paraître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stigandr.forumactif.org/t239-svenn-silfraharr
Sigyn Gautsdottir


avatar


Date d'inscription : 09/03/2017
Messages : 32
Age du personnage : 23
Divinité protectrice : Freyja
Pouvoir : force pour la protection de proche

MessageSujet: Re: Comme un poisson hors de l'eau   Aujourd'hui à 21:25

Un dernier regard envers le fameux Svenn et la jeune femme fend la foule. Avec patience et joie elle présente le bateau qui les accueillera pendant plusieurs jours. Ce n'est pas la première fois qu'elle y navigue et a confiance en son oncle pour les ramener en un seul morceau. Sachant qu'il ne sait pas grand chose sur la pêche, Sigyn lui explique les différentes taches possibles durant le sortie en mer, les différents rôles. Bien sur le sien ne sera pas bien compliqué. Donné un coup de main à la remonter des filets, à la conservation des prises et aider les autres si besoin. Elle prend le temps de lui expliquer quelques termes techniques et le rassure si il ne retenait pas. Il ne faut pas qu'il hésite à poser des questions, à elle ou d'autres pécheurs. Cela ne les dérange pas d'aider quelqu'un qui semble curieux et volontaire. Et puis ils seront un petite équipe, moins de dix. Cela aidera Svenn a s'intégrer dans le groupe. Après lui avoir montré là où il dormira, ils redescendent sur le quai où ils restent quelques bricoles à charger.
Alors qu'ils déposent une dernière caisse, la voix de Svenn attire son attention. Dans un sourire mélancolique la jeune femme balaie le pont du regard. Puis se tourne vers l'homme.

-Assez oui. On peut dire que j'ai grandi sur un bateau. Très jeune mon père m’emmenais sur son propre bateau. Bien sur ce n'était pas en haute mer mais cela forge quand même. J'arrive encore aujourd'hui à travailler avec mon père ou aide Harald quand il le faut. Et toi ? Tu n'as jamais monté sur un bateau ? Et tu viens d'où ?

Instinctivement, Sigyn devine qu'il ne vient pas du pays de l'eau. Tous le monde connaît le minimum sur les bateaux, même si ils ne pèchent pas. Après tous, ils se tiennent prêt à repartir de ce territoire. Un cri attire son attention.

-Tiens, on va partir.

Il s'en suit des derniers au revoir pour les hommes ayant de la famille sur le port, les dernières vérifications de la part de son oncle. Les amarres sont détachées, la toile levé et les voilà quittant le port. Pendant un instant, Sigyn perd de vu Svenn le laissant sous la direction du vieil Brieg.
Agile, elle grimpe au mat, prête à détacher un peu plus la voile quand ils seront un peu plus loin de la côte. Elle savoure l'air marin qui ballait les hauteurs et gorge ses yeux de l'étendu bleu, infini autour d'eux. De temps en temps elle jette quand même un regard vers le bas, observant les gens vaquer à leur occupation. Équilibriste, elle libère un peu plus la voile et ceci fait, retourne sur le pont. Après un tour du groupe pour voir si il reste des choses à faire, elle va retrouver Svenn. Un sourire malicieux aux lèvres elle demande :

-Alors pour un début comment cela se passe ? Aucun moyen de faire demi tour maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stigandr.forumactif.org/t216-sigyn-gautsdottir-fini
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Comme un poisson hors de l'eau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme un poisson hors de l'eau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TERMINE - Comme un poisson dans l'eau & avec une sirène
» Comme un poisson dans un bocal... [pv Aulne]
» Comme un poisson dans l'eau
» Comme un poisson dans le désert (PW : Dilon Derarborne)
» Comme un poisson à la pêche aux canards [PV Dory ♥]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stigandr - le forum RPG fantasy nordique ! :: Clan de l'Eau :: Tryggvi :: Face à la mer-
Sauter vers: