Partagez | 
 

 La dame aux yeux d'azur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reiel Saemansson


avatar


Date d'inscription : 21/01/2016
Messages : 121
Age du personnage : 18
Divinité protectrice : Loki
Pouvoir : Invocation d'images
Age : 22

MessageSujet: La dame aux yeux d'azur   Dim 13 Aoû - 20:10

« Ravi d’avoir fait affaire avec vous! »

Reiel regarda s’éloigner la paire de bottes de cuir qu’il venait de vendre entre les mains d’un pêcheur à la tignasse déjà grisonnante, puis étouffa un soupir. Il s’agissait du client typique de l’étal des cuirs : les pieds bien ancrés sur terre, cherchant la meilleure qualité au prix le plus abordable… et tellement ennuyant. Aucune place pour la fantaisie ou la créativité. Ils  n’avaient que faire des apparences, tant et aussi longtemps que l’article servait sa fonction. Au moins, au comptoir des bijoux – son dada – il fallait également plaire au sens de la beauté des clients, la plupart s’accordant au féminin. Le bon teint, la bonne pierre précieuse pouvait accentuer les traits de la personne qui les portait; en utilisant ces arguments, il était possible de convaincre les acheteuses d’opter pour les accessoires plus dispendieux. Mais ce jour-là, ce fut à Frid que revint la charge de cet étal. Et si l’aîné enviait son cadet, il était aussi heureux pour lui. Avec un peu de chance, l’expérience lui apporterait un peu d’assurance dans ses rapports avec les femmes.

Le marchand baissa les yeux vers l’étal devant lui. Trois heures avaient déjà filées depuis que la foule avait envahi le marché, mais le bois de la table commençait à peine à paraître au travers des piles de bottes, de bourses et de ceintures – toutes faites en cuir des fermes de l’Eau, travaillées par les artisans engagés par les Saemansson. À ce rythme, il y aurait des surplus à la fin de la journée. Sans doute trop si l’on se basait sur les exigences strictes de Sigulf.

Allez, un peu de tonus, Reiel! Père compte sur toi pour vider l’étal!

Secouant vigoureusement la tête, le fils de marin reporta son attention sur la foule. Ce fut en levant les yeux qu’il croisa le regard perçant d’une jeune femme à la chevelure d’encre, qui rehaussait par contraste la pâleur de ses iris. L’occasion était trop belle pour être ignorée; ainsi héla-t-il la jeune femme.

« Mademoiselle! Pourrais-je vous intéresser à un de nos produits? »

Une inspection visuelle de la tenue modeste de l’inconnue révéla qu’elle appartenait à la classe ouvrière.  Fort bien; le contenu de la table pourrait très bien répondre à ses besoins. Il lui offrit son plus beau sourire, retroussant ses lèvres balafrées pour dévoiler la pâleur de ses dents.

« Oui, vous, aux cheveux noirs de jais et aux yeux bleu ciel. Je dois dire, d’ailleurs, que c’est une combinaison de couleurs assez inusitée, mais pas sans un certain charm… euh… »

Sentant soudainement peser sur lui un regard inquisiteur, il s’interrompu. À côté de sa potentielle cliente, venait de se placer une dame plus âgée. Ou était-elle là depuis le début? Dans les deux cas, elle se tenait près de la jeune femme, sans sembler la rendre mal à l’aise. Cette proximité évoquait chez le marchand des souvenirs de sa mère lorsqu’elle sortait en ville avec Frid, ou encore avec Elli. Pourtant, les étrangères ne se ressemblaient pas du tout. Se trouvait-il devant une tante et sa nièce? Quel que soit la relation entre elles, Reiel choisit de retenir ses compliments, peu désireux de manquer de professionnalisme devant la dame.
Rajustant sa tunique et s’éclaircissant la voix, il reprit son entretient avec un entrain renouvelé. Une idée venait de poindre dans son esprit, une stratégie de vente qui capterait sans doute leur attention. Le jeune marchand balaya d'un geste théâtral l'air au dessus de l'étal, incitant ses interlocutrices à porter leur regard vers son contenu.

« Vous êtes ensembles? Très bien! J’aurais peut-être une offre intéressante à vous offrir si vous achetez chacune un article, mais… Voyons d’abord ce qui vous intéresse. Bottes, gants, bourses… S’il est fait en cuir, vous en trouverez à nos étals! »

_________________

Avatar utilisé avec la permission de WiseSnailArt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigyn Gautsdottir


avatar


Date d'inscription : 09/03/2017
Messages : 32
Age du personnage : 23
Divinité protectrice : Freyja
Pouvoir : force pour la protection de proche

MessageSujet: Re: La dame aux yeux d'azur   Sam 19 Aoû - 10:16

Ils étaient là depuis le petit matin. Sigyn a pu voir la ville s'éveillée petit à petit, tandis les marchands occupaient bruyamment la place. Dans ses pensées, elle laisse ses yeux errer sur la foule, tandis que Alfhilda tente d'attirer les clients. Elle interpelle chaque personne qui ose s'éterniser un peu trop devant les produits. La brune préfère observer, attendre le bon moment. Selon elle il faut laisser la personne regarder, toucher différents bijoux et puis seulement la jeune femme l'accoste, avec calme et le sourire. Encore maintenant elle ne sait pas ce qui fonctionne le plus. Après tout, elles avaient réussi toutes deux à vendre un certain nombre de bijoux.
Au fil des heures la curiosité la taraude. Elle aimerait se promener dans les rues de la ville. Errer dans les ruelles et découvrir des lieux cachés.. Après tous elle connait si peu les lieux. Mais elle doit rester là. La voix de sa belle mère sort la jeune femme de ses pensées.

-Tu irais nous chercher quelque chose à grignoter?

C'est vrai qu'elles n'avaient pas pris le temps de manger tous à l'heure, et la faim venait la titiller de temps en temps. Elle acquiesce. Cela lui fera une bonne excuse pour se dégourdir les jambes. Après une inspiration, elle s'enfonce dans la foule.
Sigyn ne met pas longtemps à trouver de quoi manger parmi tous les commerçants qui se trouvent ici aujourd'hui. Les bras pleins elle revient sur ses pas, observant la foule. Ses yeux se gorgent de ces nombreux visages inconnus, de la multitude de choses à vendre. Une voix s'élève, la faisant stopper net alors que à quelques pas d'elle elle peut distinguer Alfhilda.

C'est un jeune homme. Bruns, la peau brunie par le soleil, il se tient derrière une table recouverte de cuir. Acheter quelque chose? Elle ne pense pas en avoir besoin. Il lui faut faire attention. La vie coute si chère après tous. Mais son regard se pose sur la large ceinture de cuir qui lui ceint la taille. La temps l'a élimé, craquelé. Peut être qu'elle en aurait besoin finalement.. La suite des paroles du jeune homme la fait sourire.
Alors c'est ainsi qu'il attire l'attention des clients lui? Elle l'observe d'un oeil critique. Il semble faire parti de ceux qui attire les demoiselles. Oui, il ne semble pas moche. Finalement l'expression qui se peint sur les traits du garçon attire l'attention de la brune sur ce qui se trouve à ses côtés. C'est sa belle mère qui s'est approchée sans un mot. Elle se tient les bras croisés, observant le marchand. Sigyn lui offre un sourire. La blonde n'a aucun soucis à se faire. Elle sait se tenir. Mais elle est curieuse de savoir comment va réagir le jeune homme. Ce dernier ne perd pas ses moyens, tournant la situation à son avantage. La brune demande à Alfhilda.

-Une offre intéressante non?
-Tu crois que nous pouvons réellement nous permettre cette dépense?
-Quelques ceintures seraient à remplacer. Certaines dans le même état que celle-ci
dit-elle en désignant celle qui enserre sa robe. Ce serait dommage que les garçons se retrouvent avec le pantalon aux chevilles. Et puis cela se trouve on peut réellement avoir un prix intéressant.
La belle mère regarde de nouveau le marchand puis hoche de la tête vers sa belle fille.
-Donne moi ce que tu as dans les bras. Tiens. Elle lui donne une bourse remplie. Je te fais confiance mais ne tarde pas trop.
La brune la remercie d'un sourire et s'avance vers l'étal.
-Et si je prends plus de deux articles? Elle parcourt des yeux les produits. Il y a de tous, et de toutes sortes d'esthétique. Mais tous semble être de bonne qualité. J'aurai besoin surtout de ceinture, cinq. Elle repense aux trouvailles que peut trouver Dana sur la plage. Et une bourse ou une sacochefinit-elle dans un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stigandr.forumactif.org/t216-sigyn-gautsdottir-fini
Reiel Saemansson


avatar


Date d'inscription : 21/01/2016
Messages : 121
Age du personnage : 18
Divinité protectrice : Loki
Pouvoir : Invocation d'images
Age : 22

MessageSujet: Re: La dame aux yeux d'azur   Dim 10 Sep - 22:57

Reiel suivit le regard de l’étrangère à la chevelure d’ombre. Désintéressé, il sembla survoler l’étal avant de s’abaisser vers la ceinture, pâlie et élimée, qui ceignait la taille de la jeune femme. Quelle chance! Le jeune marchand, aspirant à une conversation plus intéressante avec quelqu’un de sa génération, n’avait initialement pas porté une attention particulière à la tenue de son interlocutrice. Ainsi, qu’elle ait un besoin qu’un article à sa table puisse remplir s’avérait un très heureux hasard. Plus heureux, encore, fut l’absence de commentaires sur sa tentative de flirt – avec l’arrivée de la dame plus âgée, voilà qui aurait pu être un raté monumental.

Les deux femmes se consultèrent un moment. De la cacophonie de la foire, Reiel retira des bribes de la conversation, des mots clés qui lui indiquèrent, avant même que la plus jeune ne se soit retournée vers lui, ce qu’elle recherchait. Ainsi, dès qu’elles discutèrent de ceintures, le jeune homme porta son regard vers la table devant lui, écartant les lanières ornées d’arabesques et de motifs floraux pour en empoigner au style plus épuré. Pas la peine d’aller vers le luxe lorsque ses clientes témoignaient à haute voix de leur situation financière délicate.

Reiel releva la tête pour voir la dame blonde s’éloigner. Il écouta la plus jeune lui détailler ses besoins – cinq ceintures, et des bourses. Les ventes s’annonçaient bonnes! S’il arrivait à conclure le marché, voilà qui le rapprocherait de son objectif d’un pas de géant.

« Très bien! » Répondit-il enfin, lorsque la femme aux yeux bleus clairs eut terminé ses explications. « Si l’on commence par regarder les ceintures, j’aurais deux modèles qui pourraient vous intéresser. Celui-ci, par exemple… »

Dans sa main droite, le jeune Saemansson tenait une paire de ceintures au cuir mince. Il les agrippa par les deux extrémités et tira pour démontrer leur solidité.

« … Ce sont les ceintures les plus simples de notre étal. Le cuir est solide, comme vous pouvez le constater, mais étant relativement mince, il va sans doute s’user plus rapidement qu’une ceinture un peu plus épaisse - la vôtre, par exemple. D’un autre côté, vous pourriez aussi être intéressée par celles-ci… »

Déposant sur la table les articles de sa démonstration précédente, Reiel alla chercher une autre ceinture qu’il avait repérée plus tôt et répéta son manège. Celle-ci était plus épaisse que les deux autres, et presque deux fois plus large.

« Une ceinture comme celle-là va vous durer plus longtemps que les autres. Cela étant dit, vous aurez sans doute deviné qu'elle vaudra plus cher, mais vous n’aurez pas à dépenser pour de nouvelles ceintures aussi souvent. Dans les deux cas, puisque vous avez l'intention d'acheter plusieurs produits, je serais prêt à vous offrir la cinquième à moitié prix. »

Ainsi, les bases de l’échange furent posées. L’offre n’était pas des plus généreuses, mais le jeune marchant se laissait une marge de manœuvre pour négocier. Après tout, il n’eut pas encore abordé le sujet des bourses; sans doute pourrait-il se permettre une réduction sur celles-ci également, si cela permettait de satisfaire sa cliente – mais seulement si elle exigeait une meilleure offre.

« Alors? Qu’en dites-vous? »

_________________

Avatar utilisé avec la permission de WiseSnailArt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigyn Gautsdottir


avatar


Date d'inscription : 09/03/2017
Messages : 32
Age du personnage : 23
Divinité protectrice : Freyja
Pouvoir : force pour la protection de proche

MessageSujet: Re: La dame aux yeux d'azur   Mer 20 Sep - 21:21

Sans un mot et ne se détachant pas de son sourire en coin elle écoute le jeune marchand. Celui-ci ne semble pas prêter attention aux ceintures décorées de gravures ou de perles. Non il a cerné à quel type de client il avait affaire. Cela qualifie un bon marchand selon la jeune femme. Avec attention elle observe les deux ceintures. Pour sur la plus épaisse sera parfaite pour son père et Serk. Après tous il devient grand et respect bien ses affaires. Pour sa petite sœur, la plus fine sera parfaite. Après tous, elle en a bien moins besoin que ses frères. Mais ils en auront eux aussi du même type. Il y a déjà eu des oublies lors de leur nage sur la plage et sa belle mère ne supporterai pas de gaspiller un ceinture aussi épaisse et d'aussi bonne facture. Quand à elle-même.. La seconde ceinture à l'air parfaite pour les sorties en mer, comme pour ses robes. Elle aime les cintrer à l'aide d'un cordon ou autre lien. Car oui, même si elle ne se met pas souvent en robe, quand elle le fait elle aime être bien habillé et comme elle l'aime. Son choix fait, Sigyn lève les yeux vers le brun. Un instant elle pense qu'elle ne s'était pas trompé. Il fait bien parti des beaux garçons avec ses yeux verts  ressortant sur la peau brune. Et puis la cicatrice qu'elle voit vers ses lèvres ne l'enlaidie nullement.

-Seulement la cinquième ? Vous êtes dur en affaire. En plus vous ne m'avez même pas parler encore des bourses.

Le sourire qui étire les lèvres pleines de la jeune femme est malicieux. Après tous elle est elle-même marchande de temps en temps. Elle connaît quelques pratiques courantes. Mais l'homme en face d'elle n'est pas censé le savoir. Non elle ne se laissera pas plumer. Et puis vu les premiers mots qu'il lui a adressé, elle est sur qu'il y a moyen de s' amuser. Elle observe l'étal. Son regard voit une petite bourse, simple si on met de côté les quelques perles colorées qui la décore. Parfait pour Dana qui commence déjà à vouloir se pouponner. Sigyn désigne du doigt l'objet et demande :

-Et ceci ? Qu'est-ce que cela vaut ? Je voudrais vous prendre trois des secondes ceintures que vous m'avez montré et deux de la première. Un sourire mielleux. Moitié prix sur deux ceintures épaisses ?

Elle ne sait pas comment va réagir le jeune marchand. Si il décide de marchander encore, cela ne la dérangera nullement. Après tous elle est elle même assez têtu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stigandr.forumactif.org/t216-sigyn-gautsdottir-fini
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La dame aux yeux d'azur   

Revenir en haut Aller en bas
 
La dame aux yeux d'azur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Homme aux yeux d'Azur
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» Oscar et la dame Rose
» Notre Dame de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stigandr - le forum RPG fantasy nordique ! :: Clan de l'Eau :: Tryggvi :: Le Centre-
Sauter vers: