Partagez | 
 

 [Event] La musique adoucit les moeurs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silke Valterdottir


avatar


Date d'inscription : 06/07/2016
Messages : 53
Age du personnage : 21 ans
Divinité protectrice : Bragi
Pouvoir : Parler aux animaux

MessageSujet: [Event] La musique adoucit les moeurs...   Mar 12 Juil - 8:55

La foire de Brunnr était... une foire comme celles de son clan. On y mangeait. On y buvait. On y échangeait. Rien de bien extraordinaire en somme. Un simple rassemblement de leur peuple tout entier. Outre l'aspect "financier", c'était peut-être là le seul intérêt à la chose: avoir des nouvelles des autres clans et échanger des idées... même les plus saugrenues. Aussi Silke Valterdottir n'avait pas manqué aucune des déclamations des Scaldes venus pour l'occasion. Connaissant par coeur celles de son vieil ami, Ragnor Logarsson, elle s'était focalisée sur celles des autres clans. Elles avaient toutes un petit quelque chose d'exotique qui ravissait autant ses oreilles que sa curiosité naturelle. Mais aujourd'hui, ce fut les quelques vers d'Adalrick du Clan de la Nuit qui la toucha, lui emportant l'âme vers des cieux plus cléments où se bousculaient quelques souvenirs heureux.

Aussi s'était-elle dirigée vers la tente où se rassemblaient les poètes dès les représentations achevées. De son bâton de berger, elle n'eut aucun mal à se frayer un chemin dans la foule compacte qui sortait du champs servant d'amphithéâtre. Elle n'avait qu'à avancer la hampe de sa houlette pour que les gens s'écartent. Avait-elle une telle aura de sainteté ou était-ce cette chouette patibulaire jonchée sur le sommet de sa tige de chêne? Difficile à dire même pour le plus fin observateur. D'ailleurs, Silke ne faisait rien pour paraitre plus sympathique à son entourage immédiat. Pas de sourire, pas de salut chaleureux. Une simple détermination sur le visage. Après tout, c'était encore ce masque-là qui empêchait le mieux d'avoir à parler à de parfaits inconnus.

Enfin arrivée à destination, elle gratta à peine la toile de tente avant que son amie volatile face à 180 degrés avec sa large face.


"Silke. Je crois que quelqu'un nous suit.
- Ah?
- Oui. Une femme avec des plumes jaunes.
- Ce ne sont pas des plumes mais des cheveux. Des poils si tu veux...
- Hum... Si tu veux... Elle a l'air d'hésiter à venir nous rejoindre... J'ai faim..."

Intriguée, Silke jeta un regard par dessus son épaule. Que voulait cette inconnue? Etait-ce elle, la source d'inquiétude ou n'osait-elle pas s'annoncer aux Scaldes? Peut-être lui fallait-il juste un petit coup de pouce pour avoir assez de courage pour franchir les derniers mètres. Celle de l'Eau ne pouvait que reconnaitre les signes de cette timidité l'ayant déjà ressenti trop de fois. Aussi elle eut un sourire chaleureux pour la blonde et écarta le pan de tissu masquant l'entrée de la demeure provisoire dans un geste d'invite.
Dans un bruit de froissement d'ailes, la chouette disparut alors que Silke suivit l'inconnue dans le cercle fermé des favoris de Bragi. D'un regard panoramique, elle remarqua immédiatement son ami en pleine discussion avec celui qu'elle était venue féliciter. S'armant d'un sourire comme bouclier, elle se dirigea donc vers les deux compères.


"Ah, Silke! Je me demandais quand est-ce que tu arriverais.
- Je vois que tu t'essayes encore aux augures, ô vénérable Scalde.
- Ahahaha... Trêves de plaisanteries, j'aimerai te présenter Adalrick du Clan de la Nuit. Il a une chanson fascinante sur l'ancien continent...
- Oui, j'ai assisté à la déclamation de ce soir... C'était... très instructif... et inhabituel... j'espère que notre Jarl a pu t'entendre. Si ce n'est pas le cas, est-ce qu'il y aurait une possibilité pour que nous l'apprenions avec toi?"

Alors que le jeune chansonnier répondait avec une certaine emphase, un petit quelque chose d'agaçant s'attarda à la limite de l'angle mort du champ de vision de Silke. Un petit truc qui lui fit tourner la tête et observer la silhouette de celle aux cheveux dorés. Un regard tantôt fixe tantôt fuyant. Des doigts qui traînaient entre les mèches de cheveux pour les replacer sans y prendre garde. Ce menton volontaire qui ne savait pas trop s'il devait ou non pointer un défi. Encore une fois tous les signes étaient là. Silke avait devant elle un parfait miroir de sa propre attitude face au fils d'un certain marchand. D'ailleurs, elle ne l'avait pas encore croisé depuis son arrivée à la foire. Sans doute était-il en train de conter fleurette à une autre insipide...

Une pointe d'amertume lui piqua le coeur mais fut bien vite chassée par la douce sollicitude qu'elle ressentit envers la jolie inconnue. Une compassion qui lui fit faire l'impossible. Sans un mot d'excuse pour les deux hommes, elle se dirigea vers l'amoureuse contrariée, lui prit le bras comme on prendrait celle d'une vieille amie et la traina avec elle pour la planter à ces côtés pour poursuivre la conversation inachevée.


" Ragnor Logarsson, Scalde Du clan de l'Eau, je te présente..."

Avec un sourire qui se voulait chaleureux, Silke laissa la jeune femme finir seule les présentations d'usage... sous le regard, sans doute, ahuri du chanteur nordique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Event] La musique adoucit les moeurs...   Mar 12 Juil - 23:15

Après sa rencontre avec Alask Logvaar, Nanna était dans tous ses états. Elle déambulait d'un pas nerveux dans les allées qu'elle jugeait trop peuplées de la foire de Brunnr. Quelle idée d'être venue à un événement d'une telle ampleur où elle ne pouvait croiser que des oiseaux de mauvais augure et des dragons du nord. Sa colère la rendait aveugle et insensible. Elle n'avait que faire des regards noirs qui se posaient sur elle après ses nombreux coups d'épaule. Elle avait envie de pleurer mais s'en dispensait, comme elle avait appris à le faire quand elle n'était pas dans les bras de sa grand-mère. Elle ne pouvait risquer de croiser un guerrier du clan les yeux rougis par les larmes.

Au détour d'une ruelle, elle aperçut une place où s'étaient regroupés plusieurs personnes. Au fur et à mesure qu'elle avançait, guidée par sa curiosité, elle crut reconnaître une voix familière. Elle voulut d'abord faire demi tour mais quelque chose au fond d'elle la poussa à avancer un peu plus. C'est alors qu'elle devina ses traits entre deux crânes dodelinant dans la foule. C'était Adalrick. Elle aurait pu le reconnaître sans problème au milieu d'une foule cent fois plus compacte encore. Ses longs cheveux bruns embêtaient son visage taillé dans un bloc de douceur. L'éclat de ses yeux n'avaient rien à envier au plus beau des levers de soleil et sa voix rivalisait bien largement avec celles des merles chanteurs. À sa vue, sa colère se dissipa immédiatement.

Les applaudissements soudains de la foule lui firent reposer pied sur terre. Il ne déclamait plus et descendait de l'estrade en saluant ses auditeurs. Zut ! Elle bouscula des dizaines de personnes pour ne pas perdre sa trace. Son cœur battait si fort qu'elle jurait qu'il aurait pu détruire son armure d'écailles. Tout en gardant entre lui et elle une distance de sécurité, elle parvint à se frayer un chemin jusqu'à la tente des scaldes. Arrivée devant ce qui lui semblait désormais être une forteresse impénétrable, elle resta immobile un long moment.

Elle aperçut alors une jeune femme brune lui sourire en l'invitant à rentrer. Elle n'appartenait surement pas au clan de la Nuit – faute de quoi Nanna l'aurait sans doute reconnue – mais ses manières ne semblaient pas hostiles, au contraire. Nanna s'avança timidement et pénétra sous le tissu en rendant tant bien que mal un timide sourire à la brune souriante. Peut être Nanna pouvait elle finalement rencontrer des gens sympathiques à Brunnr, se dit elle.

Cette idée la quitta bien rapidement quand, à son grand désarroi, elle vit la jeune femme se diriger d'un pas assuré vers Adalrick. Outrée qu'une étrangère ose avoir le courage qu'elle n'avait pas elle même, Nanna fit quelques pas timides vers le groupe récemment constitué. Qui était-elle, cette mégère, pour oser parler à l'élu de son cœur de la sorte. Sans avoir le courage de faire un pas de plus, Nanna fulminait dans son coin, espérant capter une bride de la conversation entre le scalde et la jeune femme.

En colère contre elle même plus que contre son homologue, Nanna ne réalisa pas que cette dernière venait de la traîner devant Adalrick. Elle eut soudain plus chaud que si Illuin lui soufflait au visage et il lui fallut tout le courage du monde pour remobiliser ses pensées et le peu du courage qui lui restait pour ne pas s'effondrer ici même. Même l'apparition de Frigg ne lui avait pas procuré de telles sensations.

Na... Nanna Magnhildr, du clan de la nuit, balbutia-t-elle après un silence qui lui avait semblé interminable. Enchantée.

Elle n'eut pas vraiment le temps de questionner les agissements de cette parfaite inconnue et posa son regard sur le scalde de son clan. Il ne souriait plus et elle aurait juré le voir lever un sourcil vers les cieux. Aussi s'empressa-t-elle d'ajouter :

Félicitations, Adalrick. Tu.. Tu fais honneur au clan avec tes prestations inimitables.

Elle eut envie de sourire : pour la première fois de sa vie, elle avait réussi à lui parler sans fuir au milieu de sa phrase. Peut être avait-elle sonné trop militaire au goût du scalde mais au moins avait-elle réussi à lui exprimer le fond de sa pensée. Elle resta dans l'attente d'une réponse et remarqua alors que le bras de l'inconnue serrait encore le sien. Sans se l'expliquer, elle adressa alors un franc sourire à cette dernière, comme pour lui faire part de sa fierté retrouvée après cet événement impromptu. Cela faisait bien longtemps que Nanna n'avait plus pu nouer de complicité avec une femme au sein de son campement. Voilà peut être qui expliquait son comportement pour le moins inhabituel.
Revenir en haut Aller en bas
Silke Valterdottir


avatar


Date d'inscription : 06/07/2016
Messages : 53
Age du personnage : 21 ans
Divinité protectrice : Bragi
Pouvoir : Parler aux animaux

MessageSujet: Re: [Event] La musique adoucit les moeurs...   Mer 13 Juil - 9:04

Si Aldarick avait haussé un sourcil, Ragnor, lui, les avait froncé en voyant les manigances de Silke. Depuis quand parvenait-elle à toucher des inconnus? Depuis quand avait-elle autant d'aplomb face à quelqu'un appartenant à un autre clan? Que manigançait-elle ainsi? Parce que si Silke était timide, elle n'en était pas moins bonne comédienne et savait cacher son jeu lorsqu'elle le voulait. D'ailleurs ne décelait-il pas l'amorce d'un pli de gêne à la commissure des lèvres de la jeune femme? Sans doute était-ce dû à la présence longuette de ce bras au creux du sien. L'élan naturel était maintenant brisé par persistance du moment et le naturel farouche de la fille de l'Eau reprenait lentement le dessus.

Alors que le jeune barde ouvrait la bouche pour remercier sa comparse de ses éloges et que le vieux conteur observait toujours dubitativement la scène, Nanna eut un sourire qui leur coupa le souffle. Elle leur offrait un petit soleil, aussi brillant que chaleureux. Un petit truc qui la transforma d'un coup non plus en jolie fille mais en une belle jeune femme. Etait-elle la réincarnation de Frigg avec ses longues mèches dorées?

Devant les yeux légèrement écarquillés d'Adalrick, personne ne pouvait nier qu'il venait enfin de remarquer cette femme de son clan et Silke dut se mordiller discrètement la lèvre pour ne pas sourire franchement à son tour. Au moins l'une d'entre elles aura peut-être une chance de connaitre le bonheur.


" Tu as raison, Nanna. Il a vraiment fait honneur à votre clan ce soir et je crois même qu'il nous a donné un indice sur une route inexplorée. Comment était-ce déjà? A la pointe du chien, l'aurore dessinera les contours des monts...
- Au nez du chien, l'Aurore dessinera les contours des monts charnels d'Idunn et Njord, le Glacial, emportera le voyageur opportun.
- Euuhhh... Oui, c'est bien cela...
- Fascinant! Tu te rends compte, Silke! Il suffit que nous trouvions ce Nez de Chien pour avoir notre point de départ...
- Oui... Enfin, je ne pense pas que ce soit aussi simple que cela.
- Bien évidemment! Mais imagine qu'il s'agisse réellement de la clef pour le Continent Perdu..."

Devant l'enthousiasme du vieux barde, Silke eut un éclat de rire. Ragnor avait beau avoir plusieurs dizaines d'années de plus qu'elle, à cet instant, il était l'image même d'un gamin devant un pot de miel.
"Je crois surtout qu'il faut y réfléchir posément et que nous pouvons nous en abstenir en présence de deux personnes qui n'ont aucune passion pour ce genre de conversation. Et je dois bien avouer que j'ai hâte d'entendre quelques nouvelles du Clan de la Nuit. Alors que raconte on dans vos terres? Est-ce que les enfants de Bjoark Wioarr commencent à se démarquer de leurs cousins? Est-ce que Erik le Gris fabrique toujours ses divins instruments de musique? Est-il venu cette année? Qu'en est-il des nouvelles recrues du rituel?"

Les yeux pétillants de curiosité, Silke regardait à présent les deux nocturnes telle une ourse devant un saumon fraichement pêché. Elle était si envieuse de réponse qu'elle en avait oublié le bras qu'elle serrait encore dans le sien. Décidément...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Event] La musique adoucit les moeurs...   Mer 13 Juil - 16:21

Le regard d'Adalrick se faisait trop pesant pour qu'elle puisse le soutenir. Elle eut soudainement honte de allant et baissa instinctivement la tête. Elle remua les pieds discrètement et toussota légèrement, les joues sans doute plus rouges qu'un coquelicot au printemps. En relevant le visage, elle vit sa voisine se mordiller la lèvre, amusée. Se moquait-elle d'elle ? Nanna ne pouvait le dire. Ce n'était pour l'heure pas son principal problème. Elle était terrorisée. Le courage qui l'accompagnait il y a quelques secondes l'avait lâchement abandonné. Elle ne pouvait s'empêcher de remettre quelques mèches récalcitrantes à leur place. Après ce qui lui sembla être une éternité, sa voisine prit enfin la parole.

Elle connaissait les vers du scalde sur le bout des doigts mais elle n'osa pas corriger l'erreur initiale de la brune. Elle se contenta de les murmurer à ses pieds en même temps qu'Adalrick le faisait lui même. Elle l'aurait sans doute impressionné si elle avait eu le courage de les déclamer à sa place. Mais elle se contenta de penser qu'agir de la sorte ferrait d'elle une folle. Elle avait assisté à toutes les représentations du scalde depuis au moins trois longues années...

Nanna retrouva un semblant d'allant – c'était plus de la simple politesse – quand celle qui lui serrait toujours le bras les questionna sur les nouvelles du clan. Sans se demander si le scalde voulait répondre avant elle, la jeune blonde se redressa et dressa un bilan quasi militaire des évènements notoires du campement.

Bjoark Wioarr a décidé d'envoyer ses enfants vers un autre campement après qu'ils ont tenté de se démarquer de leurs cousins à coups de gourdin. Le plus vieux, Arne, aurait manifestement réussi brillamment son rituel il y a deux lunes de ça, dit elle avant de reprendre son souffle. Des rumeurs annoncent que c'est Hel qui lui serrait apparu, mais le vieux Bjoark n'a pas voulu les confirmer.

Elle tourna furtivement la tête pour voir Adalrick opiner en écoutant ses propos. Elle crut deviner un sourire sur ses lèvres, aussi reposa-t-elle rapidement son attention sur la femme en écarquillant les yeux, paniquée.

Erik le gris n'a pas abandonné son artisanat, madame. Il a cependant été retardé sur les routes de Brunnr par quelques bandits des grands chemins. Fort heureusement, plusieurs de nos valeureux guerriers ont, m'a-t-on appris ce matin, protégé le vieil homme. Une escorte forte utile qui lui permettra d'arriver demain matin à Brunnr, affirma-t-elle.

Elle avait l'impression de rendre son rapport au chef des armées de la nuit mais elle ne pouvait se dérider. Le regard du scalde la rendait bien plus nerveuse que la plus grande des batailles. Si sa voix pouvait apaiser ses interlocuteurs, elle regrettait que ce pouvoir ne fonctionne pas sur elle ! Elle ne sut que rajouter et se contenta de serrer un peu plus le bras de la brune, l'implorant du regard de ne pas laisser durer cet effroyable silence trop longtemps. Elle aurait voulu lui demander des nouvelles de son clan, si seulement elle avait su duquel il s'agissait !
Revenir en haut Aller en bas
Silke Valterdottir


avatar


Date d'inscription : 06/07/2016
Messages : 53
Age du personnage : 21 ans
Divinité protectrice : Bragi
Pouvoir : Parler aux animaux

MessageSujet: Re: [Event] La musique adoucit les moeurs...   Jeu 14 Juil - 6:42

La blonde annonçait les faits comme un pêcheur listant le fruit de sa pêche: méthodiquement et avec une diction presque martiale. En somme, rien de bien étonnant venant du clan de la Nuit. Après tout, il s'agissait d'hommes et de femmes qui se consacraient au métier des armes. Non, rien ne la choqua ou la fit tiquer... jusqu'au mot malheureux.
" Madame? Qui? Moi? Non, non, non... Je ne suis une Dame en rien du tout. Je ne suis que Silke Valterdottir. Simple éleveuse de moutons et tisseuse de filets.
- Et protégée de Bragi...
- Et conseillère du Jarl, Aerikur Njall, d'après ce que l'on raconte.
- Rhaaa... Mais absolument pas. Ce n'est pas parce que je l'ai aidé sur quelques affaires que cela fait de moi une de ses conseillères. D'ailleurs, pourquoi croirait-il un oiseau de mauvaises augures comme moi?
- Parce que tu dis la vérité même lorsque cela n'arrange personne?
- Peuh... Faut-il encore que les gens me croient lorsque je la dis...
- En même temps, si tu faisais un peu moins ta mystique...
- En même temps, si les gens pouvaient me ficher la paix avec leurs histoires de mariage, d'enfants illégitimes... Je n'ai pas besoin de tout cela pour vivre. J'arrive à me débrouiller sans."

Cette fois-ci, elle était peut-être allée trop loin dans ses propos face à deux étrangers. Se mordillant encore la lèvre, elle observa les deux jeunes gens à côté d'elle. L'une baissait la tête et l'autre souriait comme un benêt, observant avec le plus grand intérêt les mèches blondes. Son petit coup d'éclat avait glissé sur le jeune Scalde comme la pluie sur un cuir huilé. Sans doute, n'avait-il même pas entendu ses derniers mots.

Ainsi c'était à cela qu'ils auraient pu ressembler... Elle rougissante et lui désireux d'avoir plus que de simples félicitations. Oubliant le monde extérieur. Ne se focalisant que sur leur couple et ressentir le moindre frisson de l'autre. Encore une fois, une pointe d'envie lui laboura le coeur. Pour elle, cela n'arrivera jamais...

" Et si l'on allait dîner? Personnellement, je meurs de faim! Nanna, je serai très contrariée si tu refuses de nous accompagner.
"

Un sourire toujours sur les lèvres, elle essayait de calmer la panique qu'elle lisait dans les yeux clairs de sa compagne et lui tapota le bras en signe d'encouragement. Après tout, si cela pouvait la rapprocher du jeune poète, elle pourrait peut-être vivre leur idylle par procuration... et s'en dégouter pour ne plus avoir d'espoir torturant.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Event] La musique adoucit les moeurs...   Jeu 14 Juil - 14:58

Pour la première fois depuis sa rencontre avec la jeune brune, Nanna parvint enfin à rassembler ses esprits. L'espace d'un instant, elle parvint même à oublier la présence d'Adalrick pour se concentrer sur le cas de sa voisine tisseuse de filets. Elle connaissait au moins son nom désormais et savait qu'elle venait du clan de l'eau. À bien y réfléchir, il n'aurait pu en être autrement : elle avait mentionné le continent perdu et semblait s'intéresser de près à la route inexplorée contée par le scalde. Nanna se sentit terriblement bête de ne pas avoir fait le rapprochement plus tôt.

Comme à son habitude, Nanna voulut adapter sa relation à celles des deux clans. Elle aurait dû, en bonne guerrière, garder ses distances avec ceux de l'eau et agir avec prudence avant de se laisser attraper par une inconnue. Mais pour la première fois depuis longtemps, elle avait le sentiment qu'il ne pouvait rien lui arriver de mal en compagnie de cette jeune femme. Après tout, même les plus grandes guerrières ont besoin d'amies. Elle releva la tête et adressa cette fois-ci un franc sourire à Silke comme pour lu signifier qu'elle ne lui tenait absolument pas rigueur de sa dernière tirade.

L'invitation à dîner était plus que bienvenue, non pas que Nanna avait particulièrement faim, mais quelques chopes de bière l'aideraient sans doute à dépasser sa timidité maladive. Elle eut toutes les peines du monde à tutoyer sa voisine mais s'y décida finalement.

Je ne veux pas prendre le risque de te contrarier, dit elle dans un nouveau sourire. Nos amis scaldes vont-ils se joindre à nous ?

Elle osa enfin poser ses yeux sur Adalrick et eut du mal à contenir sa joie quand celui ci opina lentement. Elle garda le bras de Silke contre le sien et l'entraîna au dehors de la tente. Les rues grouillaient toujours de monde mais elle parvint à distinguer au loin l'enseigne d'une auberge. Dans son style bonhomme habituel, elle bouscula les passants pour se frayer un chemin, entraînant dans sa course la tisseuse de filets. Elle marqua une courte pause pour lui glisser rapidement :

Merci, Silke Valterdottir. Je ne suis pas douée pour les choses du cœur et assez maladroite, mais je ne perds pas espoir de devenir un jour une femme belle et sûre d'elle comme toi.

Une fois sur place, Nanna força celle de l'eau à prendre place à côté d'elle pour ne pas risquer de se retrouver à côté du scalde. Elle commanda des chopes de bière et s'en appropria une rapidement. Après une longue rasade, elle engagea la conversation avant que quelqu'un ne risque de le faire à sa place.

Qu'es-tu venue faire à la foire, Silke ? As-tu trouvé ce que tu cherchais ?

Cette fois-ci, Nanna ne parlait pas pour fuir Adalrick, qu'elle observait furtivement du coin de l'oeil. Elle voyait désormais en Silke plus qu'une simple échappatoire. Pouvait-elle devenir une amie ? Nanna n'en n'avait jamais eu, aussi ne pouvait-elle pas l'affirmer. Mais au fond d'elle, elle l'espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Silke Valterdottir


avatar


Date d'inscription : 06/07/2016
Messages : 53
Age du personnage : 21 ans
Divinité protectrice : Bragi
Pouvoir : Parler aux animaux

MessageSujet: Re: [Event] La musique adoucit les moeurs...   Ven 15 Juil - 8:43

Entraînée dans la foule, Silke n'eut aucun autre choix que de suivre le pas rythmé de la guerrière quitte à devoir trottiner pour rester à sa hauteur. Alors forcément, lorsque cette dernière fit une petite halte pour lui dire quelques mots, elle la percuta. Juste assez pour devoir raffermir sa prise sur son bras pour ne pas chuter.

" Euuuh... De rien... Mais je ne suis pas belle et il n'y a que Freyja qui soit douée pour les choses du coeur...."


Au vu de l'enthousiasme marqué de Nanna, Silke n'était pas certaine que ses dernières paroles aient percutées les neurones de la Nocturne. Ni même qu'elle ait aperçu la ligne amère de son sourire. Après tout, n'était-elle pas déjà en train d'observer la salle pour trouver une table de libre?

Assise d'autorité à côté de la blonde, elle n'eut même pas le temps d'ouvrir la bouche une seconde fois qu'on lui glissait déjà une choppe de bière sous le nez. Légèrement hébétée par la situation, elle ne put qu'admirer la descente de sa comparse, se disant qu'au final, Nanna avait bien plus de cran qu'elle-même. Après tout, jamais de la vie se serait-elle assise face à Rieil de son propre chef. Il n'y avait pas meilleure place pour être sous le feu de ses iris inquisiteurs.


" En voilà de bonnes questions... Pourquoi suis-je venue à la foire? Déjà, j'ai un stock de laine à vendre ainsi que quelques tricots. Mais je crois que j'avais surtout envie de voir et d'entendre ceux de mon peuple. Les nouvelles, les rumeurs, les dernières chansons... Comme me le dit souvent Ragnor, j'aurai dû être une Scalde mais la vie en a décidé autrement...
Quant à ce que je cherche... Hum... On ne sait ce que l'on cherche que lorsque on le trouve... Et pour l'instant, je suis toujours ignorante..."


Ne touchant pas la chopine, elle eut un sourire pour la blonde, la fixant de ses prunelles sombres et pénétrantes.


" Et toi, Nanna? As-tu trouvé ce que tu es venue chercher à la Foire?"

Discrètement, Ragnor tentait d'échanger sa choppe de bière déjà vide contre celle de Silke encore pleine. La jeune femme ne bronchait pas devant l'évidente tentative de rapine.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Event] La musique adoucit les moeurs...   Mar 19 Juil - 22:30

Nanna lança un regard noir à l'homme qui lorgnait de trop près sur la choppe de sa voisine. Comme pour lui signifier qu'elle ne validait pas son comportement, elle lui fit apporter une autre bière puis reprit sa conversation. La question laissée en suspens la laissa d'abord pantoise, d'autant qu'elle se concentrait plus sur la conversation d'Adalrick et de son homologue de l'eau. Elle retrouva finalement tour à tour son sourire et sa concentration.

Et bien à vrai dire, je ne suis pas vraiment venue ici avec un but précis. Je ne suis pas une grande voyageuse et la foire de Brunnr me permet au moins une fois par an de voir du pays. Elle replaça une mèche sauvage derrière son oreille puis avala une gorgée de bière. Mon seul but ici est de trouver un pendentif bien précis pour ma grand-mère. Elle collectionne les créations de Jörk, l'ébéniste des plaines. Elle dit qu'elles les conservent de la mort. À sa décharge, elle vieillit plutôt bien...

Nanna resta un temps pensive puis porta une nouvelle fois la choppe à ses lèvres. Elle aurait pu évoquer sa rencontre avec Alaask du nord mais elle s'en dispensa. Elle ignorait les convictions de Silke sur les adorateurs de dragons et ne voulait pas risquer une dispute avec celle qu'elle estimait déjà grandement. Les débats viendraient plus tard.

Je pense pourtant avoir trouvé quelque chose que je ne cherchais pas, expliqua calmement Nanna. Elle offrit à son interlocutrice un grand sourire et posa sa main sur la sienne. Voilà bien longtemps que je n'avais pas trouvé oreilles réceptives et bouche à écouter. Merci, Silke.

Après une courte pause, la blonde se pencha à l'oreille de la brune et baisse la voix.

Est-ce que... S'hasarda-t-elle. Qu'est ce que je dois faire maintenant ? Comment faire quand tu ne seras plus là ? Je perdrai à nouveau toute mon assurance de façade ! Rentre avec moi ! Tu veux voir du pays, toi !

Nanna essaya de dissimuler son angoisse dans un sourire, tentant tant bien que mal de paraître aussi sérieuse que possible dans sa proposition.
Revenir en haut Aller en bas
Silke Valterdottir


avatar


Date d'inscription : 06/07/2016
Messages : 53
Age du personnage : 21 ans
Divinité protectrice : Bragi
Pouvoir : Parler aux animaux

MessageSujet: Re: [Event] La musique adoucit les moeurs...   Mer 20 Juil - 8:46

Alors que Ragnor acceptait la deuxième choppe de bière d'un sourire ravi et gourmand, Silke écoutait les premiers mots de Nanna sur sa grand-mère et sa présence à Brunnr. Souriante et hochant la tête pour montrer son intérêt pour leur conversation, elle poussait sa boisson alcoolisée discrètement vers le Scalde pour l'inciter à la vider pour elle. Ainsi il était évident que la prétendue rapine n'en était pas une mais plutôt une entente entre les deux lascars de l'Eau. Un échange plus ou moins invisible pour ne froisser personne.
Surprise par la main de la blonde sur la sienne, elle tourna son visage vers sa compagne de tablée pour la dévisager. Avait-elle surpris l'échange diplomatique ou pas? Concentrée par ses cachotteries, elle n'avait pas encore tout à fait compris toutes les implications des aveux de celle de la Nuit.


" Euhh... De rien... Ce n'est pas grand chose..."

Pourtant, elle n'en avait pas fini avec les surprises alors que les derniers verbes lui étaient murmurés à l'oreille.

Hein? Comment ça rentrer avec elle? Sur les terres de la Nuit? Un léger vent de panique vint faire tourbillonner ses pensées dans sa boite crânienne, la laissant tout d'abord pantoise. Au bout de quelques respirations, elle put enfin ouvrir la bouche avant de la refermer et de toussoter pour s'accorder quelques instants afin de rassembler au mieux ses idées.


" Euh... C'est gentil de m'inviter chez toi, Nanna... Mais, j'ai quelques responsabilités chez moi, sur la côte. Je ne peux pas tout abandonner comme cela, sur un coup de tête. J'ai mes moutons et mes chèvres... et puis, il se peut que mon Jarl ait besoin de moi..."

Voyant Ragnor commencer à ouvrir la bouche pour omettre une objection concernant la dernière motivation, Silke lui flanqua un coup de pied dans le tibia. Elle savait très bien que Aerikur Njall n'avait pas forcement envie de la voir mais cela lui donnait une excuse pour traîner dans les alentours du château pour apercevoir Rieil.

" Mais si tu es d'accord, je pourrai venir te voir dés que j'aurai pu me dégager de mes tâches. Ainsi tu seras ma prochaine escale. Qu'en penses-tu? Et ne t'inquiète pas pour ta façade... C'est à lui de faire le premier pas maintenant qu'il t'a remarqué. Sois toi-même et cela ira tout seul. "

L'observant de ses yeux sombres, elle lui souriait, confiante en l'avenir et surtout, voulant croire que Nanna, au moins, réussirait là où elle avait échoué. C'est ce que l'on appelait vivre par procuration.

Voyant l'air septique de Nanna devant sa petite tirade, Silke ravala un soupir qui aurait pu être mal interprété et fouilla dans ses poches. Elle en sortit un petit os. Celui-ci avait été blanchi et portait la gravure d'un certain nombre de runes. Le cachant aux yeux des deux hommes, elle le plaça dans la paume de la Nocturne, en lui souriant.


" Prends ce talisman et garde le avec toi. Il t'apportera chance... et si ce n'est pas le cas, il aura au moins le mérite de me représenter.... comme cela tu ne seras jamais seule face à Lui."


Elle eut à peine le temps de finir son murmure pour la jeune femme qu'elle fut interpellée par Aldarick.

" Dis moi, Silke... Est-ce vrai ce que l'on raconte sur toi? Fais-tu vraiment parti de ceux que l'on nomme les Messagers des Dieux?

- Hum... En voilà une bonne question... Et qu'en penses-tu, toi?
- Honnêtement... j'aimerai y croire... mais je pense que ce serait trop beau d'avoir quelqu'un qui pourrait nous dire si notre combat est juste ou non. Après tout, ceux du Vent n'ont pas entrepris d'anéantir tous ces bouffeurs de métal.
- Certes... Mais crois tu que les corbeaux soient les compagnons d'Odin?
- Oui. Tout comme les boucs pour Thor ou les chats pour Freyja.
- Alors comment appellerais-tu ceux qui leur parle?"

C'était Ragnor qui avait répondu au jeune Scalde. Silke, quant à elle, n'avait fait que sourire, restant le plus énigmatique possible. Après tout, qui était-elle pour forcer les gens à croire telle ou telle chose?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Event] La musique adoucit les moeurs...   Lun 25 Juil - 9:18

Nanna n'eut pas le temps de poser son regard sur l'objet qu'elle tenait dans ses mains mais elle put sentir les gravures qui parcouraient son enveloppe. Elle écouta, hagarde, les explications de Silke en opinant lentement. Elle avait bien compris qu'elle avait mis sa voisine dans l'embarras en lui proposant si promptement de l'accompagner à son campement. À quoi avait-elle pensé ? Inviter une inconnue sans demander la permission aux hommes et plus particulièrement au Jarl n'était certes pas interdit, mais restait une chose bien étrange à faire. D'autant que les membres du clan de la Nuit avaient une fâcheuse tendance à se méfier de leurs homologues du clan de l'Eau. Pour une fois, ce n'était pas le cas de Nanna.

Les deux jeunes femmes eurent un petit sursaut similaire en entendant la voix d'Adalrick interpeller la brune. Nanna écouta attentivement et fronça les sourcils. Elle avait déjà entendu le terme « messager des dieux » dans une quelconque chanson mais n'y avait jamais vraiment prêté attention. Jusqu'à aujourd'hui, elle pensait qu'aucun animal n'était capable de parler, ou, tout du moins, qu'aucun humaine ne pouvait les comprendre. Pourtant, Ragnor laissait désormais entendre que non seulement Nanna se trompait mais qu'en plus, elle avait sous les yeux une messagère des dieux. Elle écarquilla les yeux un long moment, la bouche bée, et interrogea Silke du regard.

Le sourire malicieux de cette dernière ne fit que conforter Nanna dans sa première impression. Elle se retourna alors soudainement vers Adalrick, à qui elle adressa une sévère remontrance.

As-tu besoin des pouvoirs de quelqu'un pour savoir si notre combat est juste ou non ? Le questionna-t-elle les sourcils froncés. Les dragons-fée pourraient bien supplier pour leurs vies, j'abattrai mon épée de la même manière. Ils n'ont pas hésité, eux, à... , commença-t-elle la voix chargée d'émotion.

Nanna s'interrompit devant la mine déconfite du Scalde puis baissa honteusement la tête, comme pour s'excuser. Elle se retourna ensuite pour dévisager à nouveau Silke, toujours aussi énigmatique. Ragnor, lui, rigolait grassement après l'incartade, se payant la tête de son homologue qui venait de se prendre une réelle tornade. Nanna avait le pouvoir d'apaiser mais était tellement bête qu'elle se servait de sa voix pour sermonner. Elle soupira doucement.

Excuse nous, Silke. Nous sommes des rustres impolis, nous n'aurions pas dû te questionner sur ton pouvoir de la sorte. Si tu parles aux animaux de la même manière que tu parles aux humains, nul doute qu'ils doivent converser avec toi avec grand plaisir, ajouta-t-elle dans un sourire.

Nanna rangea finalement l'amulette dans une bourse en cuir accrochée à sa taille.

Merci, dit elle plus bas. Il y a sans doute quelque chose que je peux faire pour toi, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Silke Valterdottir


avatar


Date d'inscription : 06/07/2016
Messages : 53
Age du personnage : 21 ans
Divinité protectrice : Bragi
Pouvoir : Parler aux animaux

MessageSujet: Re: [Event] La musique adoucit les moeurs...   Mar 26 Juil - 8:11

Finalement, ce fut Nanna qui la surprit le plus. Jamais elle n'aurait pensé qu'une jeune femme aussi peu sûre d'elle puisse avoir un avis aussi tranché et véhément sur l'avenir de ces petits lézards. Comme quoi la vie était pleine de surprises.

"Rassures toi, Nanna. Il n'y a aucun mal à s'interroger sur les rumeurs qui courent de clans en clans et n'est-ce pas la fonction des Scaldes de s'informer? Aldarick ne fait que ce à quoi il est destiné... comme tu es faite pour... ressentir chaque chose."

De sa main, elle lui tapota à nouveau le dos de la main dans un geste rassurant et lui offrit un sourire alors que ses iris sombres la scrutaient comme si elle venait seulement de la découvrir à ses côtés. Quelle étrange jeune femme que cette jolie blonde. Elle semblait ressentir tout à cent pourcents, sans aucune mesure. A croire qu'il ne devait pas exister beaucoup de gris dans son existence.

" Quelque chose pour moi? Ma foi... Je ne sais pas trop... Hum... Peut-être... Quel est ton don?
- Nanna soigne les gens avec sa voix."

C'était Aldarick qui venait de répondre, coupant sans doute la chique à la Nocturne et il y avait fort à parier qu'elle ne devait pas savoir qu'il connaissait son don. Silke sourit malgré elle devant cette situation. Il y avait des chances que ces deux là connaissent une fin heureuse...

"Dans ce cas-là, j'aimerai bien entendre ta voix, Nanna car il y a bien longtemps que je n'ai pas entendu de chanson féminine.... s'il te plait.... et je suis certaine que nos corps fatigués ne demandent qu'à connaitre un peu de bien être..."

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Event] La musique adoucit les moeurs...   Mar 26 Juil - 18:22

La révélation du jeune Scalde jeta Nanna dans une profonde incompréhension. Il lui semblait impossible qu'Adalrick connaisse la nature de son don. Jusqu'à aujourd'hui, elle n'avait chanté que pour sa grand-mère et quelques guerriers de son campent lors de missions précises. Soit son voisin s'intéressait vraiment à elle et s'était renseigné sur son cas, soit quelqu'un ne savait pas tenir sa langue au sein du campement. Elle ne voulut pas réfléchir d'avantage et baisse les yeux, la mine triste. Elle ne pouvait pas faire de caprice ici, mais elle n'avait jamais vraiment apprécié son don à sa juste valeur. C'est à cause de cette bénédiction de Frigg qu'elle n'avait jamais pu s'affirmer en tant que guerrière au même titre que les hommes, plus grands et plus musclés qu'elle. Elle aurait préféré recevoir une bénédiction en lien avec le combat plutôt que de devoir servir d'infirmière.

Elle avait toujours plus ou moins essayé de dissimuler ce don en même temps que sa féminité, trop dérangeante pour développer l'âme d'une tueuse. Pour faire simple, Nanna aurait préféré être un homme. Aussi n'aurait-elle pas eu à se soucier de tant de choses. Tout avait l'air si simple pour qui n'avait pas de poitrine ! Elle, en plus de ses entraînements quotidiens, devait en plus se préoccuper de tellement de choses... Elle aurait au moins pu être la plus belle femme de la Nuit, mais même pas. Même ça, les Ases ne le lui avait pas permis. Elle était condamnée à devoir allier perpétuellement la vie d'une femme quelconque à celle d'une guerrière médiocre.

Elle releva la tête, feignant un sourire, sachant qu'elle ne pouvait faire faux bond à Silke. Elle s'éclaircit la voix et se mit à chanter le chant que sa grand-mère lui avait appris autrefois.

L’avenir et la destinée de tous les hommes tu connais
Mais leurs secrets jamais ne seront dévoilés
Pour ton fils Balder tu craignais
Une mort que tu avais rêvée

Le cosmos répondit à l'appel que tu lançais
De toujours savoir ton fils protégé
Les Ases tous ensemble s'en réjouissaient
Testant de ton fils son immunité

Mais Loki lui te jalousait
Et te tendit un piège des plus rusés
Abusée tu lui avouais
Que le gui ton fils craignait

Malin et de son crime satisfait
Loki donna du gui à Höd amusé
Qui le jeta sur son frère allongé
Et vit son projectile son frère tuer

De chagrin Nanna suivit Balder
Jusqu'aux portes des enfers.


En rouvrant les yeux, Nanna ne put retenir une petite larme. Ses réflexions préalables couplées au souvenir de la légende de Balder l'avaient perturbé. Elle sourit néanmoins à Silke, pour qui elle avait chanté et se redressa lentement.

Je.. Je ne sais pas vraiment qui je suis, mais cette chanson me rappelle au moins d'où je viens.
Revenir en haut Aller en bas
Silke Valterdottir


avatar


Date d'inscription : 06/07/2016
Messages : 53
Age du personnage : 21 ans
Divinité protectrice : Bragi
Pouvoir : Parler aux animaux

MessageSujet: Re: [Event] La musique adoucit les moeurs...   Mer 27 Juil - 11:41

La stupéfaction de Silke ne cessa de grandir. Elle n'avait encore jamais vu quelqu'un d'aussi bouleversé par la nature de son propre don. Par essence, un don était une bénédiction des Dieux. Alors certes, il y avait très souvent une compensation mais les Dieux connaissaient le destin de chacun et rien n'était jamais laissé au hasard. C'était peut-être cela le plus grand problème de Nanna: l'acceptation. L'acceptation de soi-même. L'acceptation de cette voix magnifique qui exaltait les corps, les allégeant de tous les maux. Adieux courbatures, maux de tête, rhumatismes, bleus dérangeants, égratignures piquantes... Un véritable bienfait tel un bain chaud déliant chaque muscle fatigué par l'effort.

Alors que la blonde finissait sa chanson et qu'elle se remettait de ses émotions. La tablée garda le silence. Un silence presque pesant. Un de ses silences stupéfait qui s'installait avant l'ovation. Un de ses silences où chacun goûte encore les derniers reliquats savoureux.


"Je.. Je ne sais pas vraiment qui je suis, mais cette chanson me rappelle au moins d'où je viens."

Les iris sombres de Silke la transpercèrent alors qu'elle fronçait les sourcils d'incompréhension.

" Comment cela tu ne sais pas qui tu es? C'est pourtant évident. Tu es la joie de ton clan et celle qui apporte la paix en son sein. Deux des plus grands combats que nous offrent les Ases. Voilà qui tu es, Nanna Magnhildr du Clan de la Nuit.
- Que... Quoi? Comment cela? Les Dieux viennent de te parler? Est-ce vraiment le rôle auquel Nanna est destiné?"

Alors que son corps se raidit, Silke étira sa colonne vertébrale pour se grandir et adressa un regard hautain au jeune Scale. Non mais pour qui la prenait-il? N'était-elle pas la Messagère des Dieux?
Même Ragnor avait baissé sa chopine pour regarder sa comparse avec de grands yeux. Mais, contrairement aux deux autres, il était bien loin d'être stupéfait. Il était plus comme affamé d'en savoir plus, de connaitre le message qu'avait Silke pour les Hommes.

Que les Hommes pouvaient être crédules tout de même... Mais cela Silke ne l'admettrait pour rien au monde. Elle gardait pour elle le secret de ses petits artifices. Après tout, où était le mal d'aider ceux qui en avaient besoin...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Event] La musique adoucit les moeurs...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] La musique adoucit les moeurs...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FB 1625] La musique adoucit les moeurs... il parait.
» La musique adoucit les moeurs
» [FB 1617] La musique adoucit les moeurs, dit-on. {Sören}
» Le mensonge adoucit les moeurs [pv Lysandre]
» L'argent adoucit les mœurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stigandr - le forum RPG fantasy nordique ! :: Clan des Plaines :: Brunnr :: La Foire-
Sauter vers: