Partagez | 
 

 Economie et commerce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Völva


avatar


Date d'inscription : 12/12/2015
Messages : 118

MessageSujet: Economie et commerce   Mar 28 Juin - 10:58

Economie et commerce

Disclaimer : Notre forum étant d’inspiration nordique et med-fan, nous sommes dans l’obligation de prendre quelques libertés avec les pratiques de l’époque et nous en excusons auprès des passionnés et des historiens de tout poil qui pourraient se trouver choqués de nos pirouettes.


Généralités

Dans un monde sans métal, la monnaie n’a pas pu se développer et les Clans n’en ont d’ailleurs pas trouvé l’intérêt : tout bien considéré, en plus d'être l'objet de toutes les convoitises, humaines comme reptiliennes, et donc d'être potentiellement dangereuse pour son possesseur, une pièce d'or ne se mange pas. Il n’y a donc pas de pièces et l’essentiel des transactions se fait par troc, soit directement entre les deux concernés, soit sous la houlette d’un « Sage » en cas de litige.

En cas d’impossibilité de trouver un compromis et d’escalade de violence et de colère dans la vente, celle-ci peut-être portée à l’attention du Chef du Clan. Cependant, il faut pour cela aller jusqu’à la Capitale, ce qui coûte cher et pour un résultat aléatoire, le Chef pouvant tout aussi bien décider de confisquer la cause du conflit.

En cas de grosse vente

Pour les biens qui vaudraient beaucoup trop de moutons, des espèces de « bons au porteur » ont été mis en place. Sous la surveillance d’un Sage, les parties se mettent d’accord pour un prix équitable. Une note sur écorce est alors rédigée, plus ou moins sous la forme suivante :

Citation :
« Moi [Acheteur], [date sous la forme "tel jour de telle saison de telle année"], ai accepté d’acquérir [bien] dont la valeur a été estimé à [valeur] auprès de [Vendeur] ici présent, et fais donc ce bon en présence de [Sage] pour faire valoir ce que de droit.

Rédigé en trois exemplaires à [endroit, ville] »

Il y a donc un exemplaire pour le Vendeur, un pour l'Acheteur, et un pour le Sage. Cependant, la plupart des habitants d’Eyland ne sachant pas lire et l'écorce ne se mangeant pas vraiment, ces transactions sont souvent réservées à une élite marchande et bourgeoise et peu appréciées des gens du commun qui font moins confiance à cet écrit mystérieux.

Les Sages
 
Les Sages sont des notables locaux, souvent avec un peu d'instruction, en qui le peuple a toute confiance et qui servent un peu d’arbitres officieux pour tous les problèmes qui nécessitent une troisième partie mais pas l’intervention des autorités. Ce sont souvent des hommes d’un certain âge, parfois des femmes (surtout dans le Clan des Plaines) reconnus par leurs pairs et appréciés de tous. Pour des raisons évidentes d'impartialité, les Sages ne peuvent superviser un contrat pour eux-mêmes ou leur famille, jusqu'à un certain degré de parenté (les enfants des cousins de leurs parents)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stigandr.forumactif.org
 
Economie et commerce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vers la règlementation du commerce du tabac
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» Le commerce dominicain, une aide humanitaire à Haïti ?
» Forum sur le commerce et l'investissement en Haiti (15nov07)
» L'aide etrangere peut-elle developper l'economie d'Haiti ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stigandr - le forum RPG fantasy nordique ! :: Débarquement :: Contexte-
Sauter vers: